Foot - Euro - Qui est Carlos del Cerro Grande, l'arbitre de France-Allemagne à l'Euro ?

·3 min de lecture

L'ancien arbitre international espagnol Eduardo Iturralde Gonzalez décrit le style de son compatriote Carlos del Cerro Grande, qui dirigera ce mardi le match entre la France et l'Allemagne. « C'est le premier tournoi international de Carlos del Cerro Grande. Où le situez-vous dans la hiérarchie des arbitres espagnols ?
Il fait partie du corps des arbitres d'élite au niveau européen depuis seulement deux, trois ans. C'est une éruption tardive parce qu'il a déjà 45 ans. Ce qui est curieux, c'est que, jusqu'ici, Cerro Grande est plus considéré en Espagne qu'en Europe. En Espagne, il est plus coté que Mateu Lahoz qui l'est plus au niveau européen (Lahoz vient d'arbitrer la finale de la Ligue des champions entre Chelsea et Manchester City). Cerro Grande représente un autre type d'arbitrage, beaucoup plus rigide, plus sérieux, il intervient plus. Il ne parle pas beaucoup avec les joueurs. Mateu Lahoz est plus dans le dialogue et le contact, il gesticule plus. Personnellement, je préfère le type d'arbitrage de Cerro Grande. Après, Mateu arbitre aussi très différemment en Espagne et en Europe : en Espagne, il parle beaucoup plus avec les joueurs. « Il est plus rigide. Il n'aime pas entamer de discussion. C'est un policier national de profession. Il a cette éducation qu'il apporte aussi sur le terrain » Pourquoi Cerro Grande a-t-il tardé à être considéré au niveau européen ?
Parce qu'il est de Madrid et qu'il y avait déjà des arbitres de Madrid au top niveau, comme l'était Velasco Carballo. Ces derniers temps, il a été promu parce qu'il y a la Coupe du monde au Qatar qui arrive, et il est dans la présélection des arbitres FIFA. Pour l'Espagne, il y en a deux : Gil Manzano - qui n'est pas à l'Euro - et lui ; pas Mateu Lahoz. Vous voyez la curiosité de l'arbitrage. Mais Mateu a déjà fait une Coupe du monde, et en Espagne, généralement, un arbitre n'en fait pas deux. Vous dites que Cerro Grande n'est pas dans le dialogue ?
Il est plus rigide. Il n'aime pas entamer de discussion. C'est un policier national de profession. Il a cette éducation qu'il apporte aussi sur le terrain. Il faut aussi souligner qu'en termes de condition physique, il est sans aucun doute le numéro un en Europe. Vous verrez, c'est un athlète. Il sera toujours très près du jeu, il ne sifflera jamais de loin. lire aussi France-Allemagne : comme un vieux couple A-t-il le carton facile ?
Non, il n'est pas comme ça. Mais il ne s'empêche jamais d'en sortir un : ce n'est pas comme certains arbitres qui vont en sortir en fonction du déroulement du match. S'il faut en sortir un sur la première action, il le fera. L'autre jour, lors de Belgique-Russie (3-0), Mateu n'a pas sorti d'avertissement de tout le match - c'est la seule rencontre de l'Euro dans ce cas - alors qu'il aurait pu en sortir un à la 90e minute. Il a estimé que ce n'était pas nécessaire parce que le match se déroulait parfaitement. Cerro Grande l'aurait sorti. A-t-il déjà connu un match noir au cours de sa carrière ?
Non, parce qu'il a la chance d'être de Madrid, donc il n'arbitre jamais un match du Real ou de l'Atlético. Et s'il arbitre un match du Barça, ce ne sera pas un match très important parce que - comme on est très latins en Espagne et qu'on est facilement tricheurs - il serait accusé de favoriser un club de Madrid si cela se passait mal. Donc il ne fait pas les matches les plus médiatiques et il peut échapper à la polémique. Il ne s'est donc jamais fait incendier. » lire aussi Qu'attendre tactiquement de l'Allemagne ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles