Foot - Euro - Chevtchenko (Ukraine) avant le quart de finale face à l'Angleterre : « On a montré notre caractère »

·2 min de lecture

S'il reconnaît que l'Angleterre est un « adversaire redoutable », le sélectionneur ukrainien Andreï Chevtchenko a vanté l'état d'esprit et les principes de jeu de ses joueurs avant quart de finale de l'Euro samedi au Stadio Olimpico de Rome. Andreï Chevtchenko, sélectionneur de l'Ukraine, en conférence de presse ce vendredi à la veille du quart de finale face à l'Angleterre : « On est conscient de la qualité de l'adversaire qu'on va rencontrer demain. C'est l'une des équipes les mieux équilibrées, avec des joueurs fabuleux. Je veux saluer le travail de Gareth Southgate (sélectionneur anglais, ndlr), qui a constitué un très bon groupe. L'Angleterre vit sans doute l'un des meilleurs moments dans son histoire. Demain, ce sera le match le plus difficile pour nous, contre un redoutable adversaire. [...] Mais nous sommes aussi une bonne équipe. On a déjà eu l'occasion de montrer notre caractère, on a montré des principes de jeu et on n'en changera pas. » « Demain, ce sera le match le plus difficile pour nous, contre un redoutable adversaire. » Olexandre Zintchenko (milieu de terrain) : « Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Le fait que l'Angleterre n'ait pas pris de but à l'Euro montre qu'ils ont très bien défendu. Walker et Stones (ses coéquipiers de Manchester City, N.D.L.R.) font une très belle saison. Mais il n'y a pas d'équipe parfaite, toutes les équipes ont leurs points faibles. À ce stade de ce tournoi tout est possible. On fera de notre mieux, on va essayer de les surprendre. Mais, bien sûr, on réalise que pour réussir à passer ce tour, on va tous devoir jouer le meilleur match de notre vie. » lire aussi Gareth Southgate temporise l'euphorie avant le quart contre l'Ukraine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles