Foot - Euro - CRO - Le sélectionneur de la Croatie Zlatko Dalic étonné par la gestion du cas positif de l'Écossais Billy Gilmour

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le sélectionneur de la Croatie a regretté un manque d'équité entre le traitement dur réservé à son équipe face au Covid-19, et celui plus léger dont dispose l'Écosse, après le cas positif de Billy Gilmour. Alors que le milieu écossais Billy Gilmour a été contrôlé positif au Covid-19, aucun de ses coéquipiers n'a été contraint de s'isoler, ce qui a provoqué l'incompréhension du sélectionneur de la Croatie Zlatko Dalic, en conférence de presse ce lundi, avant son match crucial mardi (21 heures) à Glasgow contre l'Écosse. « Ils nous ont pourtant dit que si l'un d'entre nous était positif, nous devrions tous nous isoler. C'est injuste », s'est-il étonné. « Nous sommes inquiets » La Croatie avait prévu d'établir son camp de base à St Andrews, sur la côte est de l'Écosse, pour la phase de groupes, avec deux de ses matches à Glasgow. Cependant, elle avait dû revoir ses plans car les règles du gouvernement écossais sur les cas contacts auraient pu obliger plusieurs joueurs à s'isoler en cas de test positif dans l'équipe. « Je souhaite que personne d'autre ne soit positif, je ne veux pas que cela s'étende. Nous sommes inquiets, mais malheureusement nous devons jouer ce match », a-t-il ajouté.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles