Foot - Euro - DAN - Simon Kjaer (Danemark) : « Je ne suis pas un héros »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le capitaine du Danemark, Simon Kjaer, est revenu sur l'arrêt cardiaque de son partenaire Christian Eriksen à l'Euro. C'est « sans réfléchir » qu'il a effectué les bons gestes, selon lui. Un peu plus de deux mois après les faits, le choc est passé mais le souvenir douloureux reste présent. Simon Kjaer était aux premières loges lors de l'arrêt cardiaque de Christian Eriksen contre la Finlande (0-1) à l'Euro. Le capitaine danois s'est même précipité pour délivrer les premiers soins à son partenaire. Un geste qui lui a sans doute sauvé la vie. Pourtant, le défenseur de l'AC Milan (32 ans) n'y voit rien d'extraordinaire. « Je ne suis pas un héros, j'ai juste fait ce que j'avais à faire, sans réfléchir, comme n'importe qui d'autre, a-t-il affirmé ce vendredi dans le Corriere della Sera. J'étais prêt à rester calme, comme tous mes coéquipiers. C'était un travail d'équipe. Évidemment nous aurions fait la même chose si cela avait été un adversaire. La seule chose qui compte, c'est que Christian va bien maintenant. C'est le plus important. » « L'instinct m'a guidé » « L'instinct m'a guidé, et j'ai fait ce qu'il fallait, automatiquement, a ajouté l'ancien Lillois. C'était la première fois que cela m'arrivait, j'espère que c'est aussi la dernière. » Aujourd'hui sorti d'affaires, Eriksen s'est vu poser un défibrillateur. Il est rentré à Milan où il a repris l'entraînement avec l'Inter. Même si la suite de sa carrière reste incertaine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles