Foot - Euro - Dernier carré à Wembley : pour Boris Johnson « la santé publique reste la priorité »

·1 min de lecture

Le premier ministre britannique Boris Johnson a indiqué que la santé publique reste la priorité même s'il discute avec l'UEFA de possibles « aménagements » du protocole britannique. Alors que l'UEFA songe a déplacé le carré final de l'Euro à Budpaest, alors qu'il est initialement prévu à Londres, Boris Johnson, le premier ministre britannique, a indiqué que l'organisation des demi-finales et de la finale de la compétition ne passait pas au-dessus du maintien de la « santé publique ». « Nous ferons tout ce que nous devons pour protéger le pays du Covid, a-t-il assuré. C'est bien évidemment notre priorité. Nous allons discuter avec l'UEFA pour savoir ce qu'ils veulent et voir si nous pouvons proposer des aménagements notables, mais la santé publique reste la priorité. » lire aussi L'UEFA discute avec le Royaume-Uni pour avoir des supporters du continent lors du dernier carré Les discussions avec l'UEFA portent sur la quarantaine de dix jours imposée aux voyageurs venant du continent, que l'instance européenne espère voir lever par le gouvernement britannique pour que les supporters de toute l'Europe puissent se rendre à Londres. « Il y a toujours un plan B, mais nous avons confiance que la dernière semaine pourra avoir lieu à Londres », a déclaré l'UEFA dans un communiqué alors qu'une décision devrait être prise dans les prochains jours selon une source proche des organisateurs.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles