Foot - Euro - ESP - Luis Enrique appelle la police à enquêter sur les menaces de mort envers Alvaro Morata

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Critiqué pour sa maladresse face au but au premier tour de l'Euro, Alvaro Morata a fait l'objet de menaces, notamment sur les réseaux sociaux. Pour son sélectionneur, Luis Enrique, elles ne doivent pas rester impunies. Le sélectionneur de l'Espagne, Luis Enrique, a estimé dimanche en conférence de presse que les insultes et menaces reçues par son attaquant Alvaro Morata après les deux premiers matches de la Roja à l'Euro devraient être mises « entre les mains de la police ». lire aussi Le gardien remplaçant de l'Espagne David De Gea écourte son entraînement avant le match contre la Croatie « Insulter et menacer de mort qui que ce soit, et encore plus des membres de la famille et des enfants est un délit, un délit grave », a martelé Enrique. « Les menaces envers un joueur, un membre de sa famille ou un enfant, nous ne les acceptons pas, a appuyé Koke, ancien coéquipier de Morata à l'Atlético de Madrid. Chacun est responsable de ses actes et doit être conscient de ce qu'il fait. Je n'arrive pas à croire que des gens puissent faire de tels commentaires très blessants sur les réseaux sociaux. » lire aussi Luis Enrique avant le huitième contre la Croatie : « Ridicule de voir plus loin »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles