Foot - Euro Espoirs - Euro Espoirs : l'Allemagne passe aux tirs au but, le Portugal élimine l'Italie après un match fou

·2 min de lecture

Menée 0-1 jusqu'à la 88e minute, l'Allemagne a finalement éliminé le Danemark en quarts de l'Euro Espoirs (2-2, 6-5 t.a.b.). Le Portugal a sorti l'Italie après un match dingue (5-3, a.p.) L'Allemagne est au rendez-vous des demi-finales pour la quatrième fois d'affilée. Mais elle a eu beaucoup de mal à éliminer le Danemark (2-2, 6-5 t.a.b.). Incapable d'ouvrir le score malgré des occasions de Berisha (20e) et Stach (42e), l'Allemagne s'est retrouvée menée après un but de Faghir (69e). Elle y a cru jusqu'au bout et a égalisé à la 88e grâce au Citizen Lukas Nmecha, de près. Le gardien danois Christensen a stoppé une tentative d'Adeyemi (93e) mais il n'a rien pu faire sur le tir en pivot dévié de Burkardt (101e).

Dans le sillage de l'excellent Daramy (FC Copenhague), le Danemark n'a pas rendu les armes. Isaksen a obtenu un penalty, que Nelsson a transformé. Faghir a raté le but de la qualification, contré par Mai (113e), avant de manquer sa tentative lors de la séance de tirs au but. Le joueur de Vejle, titulaire en D1 danoise à seulement 17 ans, a précipité l'élimination de son équipe alors qu'il l'avait mise sur les bons rails. En demi-finales, la petite Mannschaft sera opposée aux Pays-Bas, tombeurs de la France (2-1).

L'Italie est revenue trois fois au score mais a été éliminée
De son côté, le Portugal s'est qualifié pour sa deuxième demi-finale en quatre éditions après un match dingue face à l'Italie (5-3, a.p.). Équipier de Mario Balotelli à Monza, Dany Mota a inscrit deux buts, dont un superbe retourné pour ouvrir le score (6e, 31e). Préféré à Leao dans le onze, Gonçalo Ramos a marqué en finesse (58e). Les entrants Jota (109e) et Conceiçao (119e) ont également battu Carnesecchi, qui s'était heureusement montré vigilant face à des tirs de loin de Vitinha (6e) et Jota (84e). Souvent décevante à l'Euro Espoirs, l'Italie a vendu chèrement sa peau, bien emmenée par Frattesi, lui aussi joueur de Monza. Perdant 0-2 à la demi-heure de jeu, elle est revenue trois fois au score par Pobega (45e), Scamacca (60e) et Cutrone (89e). Elle aurait aussi pu marquer par Frattesi (54e) ou Cutrone (98e) mais Costa a été bon sur sa ligne. L'expulsion de Lovato à la 91e lui a finalement coûté cher. Supérieurs techniquement, les Portugais ont forcé la décision pendant la prolongation. Ils affronteront l'Espagne, qui a battu la Croatie, pour une place en finale. lire aussi L'Espagne de nouveau dans le dernier carré de l'Euro Espoirs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles