Foot - Euro - La Russie réagit contre la Finlande à l'Euro

·2 min de lecture

Battus samedi par la Belgique (0-3), les Russes ont montré un meilleur visage contre la Finlande, dominée ce mercredi après-midi (1-0) lors de la deuxième journée du groupe B de l'Euro. Le match : 1-0 Très décevants samedi contre la Belgique (0-3), les Russes devaient absolument réagir pour tenir un rôle dans un tournoi qu'ils ont le privilège de débuter chez eux, à Saint-Pétersbourg. Les Finlandais faisaient forcément moins peur que les Belges mais ils avaient gagné samedi contre le Danemark (1-0), et leur entame de match a confirmé qu'ils étaient capables de faire mal à tout moment. Déjà buteur contre les Danois, Pohjanpalo a marqué de la tête dès la quatrième minute mais son bonheur a été gâché par le VAR, qui a décelé un hors-jeu tout sauf évident, car l'attaquant semblait être sur la même ligne que les défenseurs. Préféré à Chounine, qui a payé comme Semionov les erreurs de samedi, le gardien Matvey Safonov tenait ainsi une chance de prendre ses marques plus tranquillement, et ses coéquipiers l'ont aussi bien aidé : plus inspirés et moins amorphes, à l'image du milieu monégasque Alexandre Golovine, ils n'ont pas souffert de la sortie sur civière de Mario Fernandes (26e), remplacé par Karavaïev après être mal retombé sur le dos. Frustrée par un sauvetage d'Uronen devant Karavaïev (37e), la Russie a enfin ouvert le score grâce à Mirantchouk, à l'aise dans les petits espaces pour dribbler et frapper du gauche dans la lucarne opposée (1-0, 45e+2). L'attaquant de l'Atalanta Bergame a également profité d'un relais de Dziouba, le grand pivot qui a offert une autre occasion en or à Kouzyaïev, dont la frappe a été détournée par Hradecky (72e). Les Finlandais ont pu compter sur leur gardien pour ne pas céder une deuxième fois mais ils n'ont pas vraiment pu espérer une égalisation, malgré une tête dangereuse du capitaine Arajuuri (89e). Les voici à égalité de points avec la Russie et la Belgique, qui peut creuser l'écart jeudi (18 heures) contre le Danemark, condamné à gagner pour perpétuer l'espoir de sortir de ce groupe B. Le joueur : les bons retours de Diveyev Entré à jeu après la pause contre la Belgique (0-3, samedi), Igor Diveyev n'avait pas pu soigner les difficultés russes en seconde période, mais le défenseur du CSKA Moscou a été titularisé ce mercredi par le sélectionneur Stanislav Tchertchessov, qui a également changé de gardien. Le technicien ne s'est pas trompé car Diveyev avait des jambes et a brillé, en signant notamment deux retours spectaculaires pour empêcher Pohjanpalo (20e) et Pukki (49e) de frapper en excellente position. 22 Passeur décisif contre la Finlande, l'attaquant Artiom Dziouba est impliqué sur 22 buts lors de ses 21 derniers matches avec la Russie (14 buts, 8 passes décisives). lire aussi Calendrier et résultats du groupe B

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles