Foot - Euro - ITA - Le gouvernement italien valide l'ouverture du Stade Olympique de Rome au public pour l'Euro

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le gouvernement italien a validé l'ouverture du Stade Olympique de Rome au public pour l'Euro. Avec une jauge réduite pour l'instant à 25 % de la capacité maximale. Le gouvernement italien a validé ce jeudi l'ouverture du Stade Olympique de Rome au public lors du prochain Euro (11 juin-11 juillet). La jauge d'accueil sera en revanche réduite pour l'instant à 25 % de la capacité maximale de l'enceinte, soit à peu près 18 000 spectateurs. Rome doit accueillir trois matches du premier tour, dont la rencontre d'ouverture Italie-Turquie, et un quart de finale. « C'est une merveilleuse nouvelle que nous transmettrons immédiatement à l'UEFA, a déclaré le président de la Fédération italienne Gabriele Gravina dans un communiqué. Le message que le gouvernement envoie au pays est celui d'une grande confiance et d'une vision extraordinaire. L'Italie fait preuve de courage en luttant contre la pandémie (le pays a enregistré 115 000 morts depuis l'apparition de l'épidémie de Covid-19) et s'efforce en même temps de redémarrer en toute sécurité selon un programme et un calendrier clairs et définis ». lire aussi L'UEFA met la pression aux quatre villes qui n'ont pas encore promis d'accueillir du public à l'Euro 2021 Sur les onze autres villes hôtes de l'Euro, Budapest est la seule pour l'instant qui a annoncé que son stade sera rempli. Il y aura des restrictions dans les autres enceintes, à Saint-Pétersbourg (50 %), Bakou (50 %), Londres, Amsterdam, Bucarest, Copenhague et Glasgow (25 à 33 %). Dublin, Munich et Bilbao ne se sont pas encore prononcés favorablement à l'accueil du public. Une décision devrait être prise d'ici au 19 avril, date du comité exécutif de l'UEFA. lire aussi Covid-19 : comment les sportifs appréhendent le silence des stades vides