Foot - Euro - L'ambiance se tend autour de Wembley avant la finale Italie-Angleterre

·2 min de lecture

À l'approche du coup d'envoi de la finale de l'Euro entre l'Italie et l'Angleterre, ce dimanche soir (21 heures), des heurts sont survenus aux abords de Wembley. Des projectiles ont été lancés et des supporters italiens pris à partie. L'ambiance, bon enfant jusque-là, autour du stade de Wembley, où doit se dérouler la finale de l'Euro entre l'Italie et l'Angleterre, ce dimanche soir (21 heures), a commencé à se tendre à l'approche du coup d'envoi avec des jets de projectiles. Plusieurs dizaines de milliers de supporters anglais se sont rassemblés autour du stade depuis la matinée et certains, éméchés, ont commencé à jeter en l'air des pierres, canettes de bières, sacs à dos ou encore cônes de signalisation sur des passants. Des supporters italiens pris à partie Trois supporters italiens ont aussi été pris à partie par des supporters anglais déchaînés, alors que la police est déployée en nombre autour du stade. La plupart des fans italiens qui possèdent un billet pour assister à la finale ont vite rejoint le stade et leurs places. Les voies piétonnes d'accès au stade sont jonchées de détritus et de bouteilles cassées. Devant Wembley, l'habituel flot de personnes sortant de la bouche de métro s'est transformé en un véritable torrent bouillonnant de drapeaux blanc et rouge. En cause : les 65 000 personnes qui assisteront au match, mais aussi des milliers d'autres supporters sans billet pour la finale, venus participer aussi à la fête. Certains auraient également tenté forcer le passage à l'entrée de l'enceinte londonienne.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pendant ce temps, des trains remplis de supporters ont quitté Wembley pour le centre de Londres, sans doute afin de suivre le match devant des écrans de télévision. Dans le centre-ville de la capitale anglaise, justement, la température a grimpé au fil de la journée. Pintes de bière, drapeaux, chants et coups de klaxons : des milliers de supporters anglais survoltés ont envahi les rues et pubs, y instaurant une ambiance de liesse populaire dégénérant, là aussi, par endroits.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Sur Twitter, la police de Londres a demandé aux supporters de ne pas se rendre à Wembley s'ils n'avaient pas de billet, car « la zone est extrêmement fréquentée ». « Nous avons des agents sur place pour s'occuper de la foule et assurer la sécurité des gens », a-t-elle précisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles