Foot - Euro - Leonardo Bonucci n'a pas apprécié l'arrogance des Anglais avant la finale de l'Euro 2020

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Leonardo Bonucci a avoué avoir mal pris certaines déclarations des Anglais avant la finale de l'Euro face à l'Italie cet été. Dans un entretien accordé au média anglais The Athletic, Leonardo Bonucci est revenu sur l'Euro remporté par l'Italie face à l'Angleterre. Le défenseur de 34 ans, patron de la sélection italienne au côté de son coéquipier Giorgio Chiellini, a avoué ne pas apprécier l'arrogance des Anglais avant la finale. Une finale qui se jouait chez eux, à Wembley et que beaucoup estimaient comme déjà remportée par les Three Lions. Un comportement qui a été une source de motivation supplémentaire pour la Nazionale. lire aussi L'Italie bat l'Angleterre aux tirs au but et remporte l'Euro « En fait, nous n'avons pas prêté beaucoup d'attention à tout ça avant de gagner la demi-finale contre l'Espagne. Et puis la colère à l'intérieur de nous a commencé à monter. Nous voulions leur montrer que la finale n'était pas encore jouée. Qu'ils n'avaient pas déjà gagné » a expliqué le défenseur de la Juventus. Leonardo Bonucci sur la finale de l'Euro face à l'Angleterre. « Tu ne devrais jamais dire que tu veux quelque chose plus fort qu'un autre, ou que tu es meilleur que lui » Les déclarations maladroites de certains internationaux anglais ainsi que la fameuse chanson des supporters « Its Coming Home » ont visiblement rendu plus fort l'Italie et les joueurs qui se sont servis de ça pour se transcender. Mais malgré tout, Leonardo Bonucci regrette le manque d'humilité de ses adversaires. « Entendre cette chanson en boucle et ce commentaire de Declan Rice disant que l'Angleterre était dix fois plus motivée pour gagner que nous... Eh bien, c'est le genre d'erreurs que font les jeunes joueurs. Tu ne dois pas dire ça. Tu ne devrais jamais dire que tu veux quelque chose plus fort qu'un autre, ou que tu es meilleur que lui. » L'ancien défenseur de l'AC Milan en a profité pour expliquer ce qui a fait la différence entre l'Italie et l'Angleterre sur ce match. « Tu dois toujours te mettre au même niveau que ton adversaire, faire profil bas et frapper au bon moment. C'est ce que nous avons fait. Nous n'avons jamais dit que nous allions gagner, juste que nous étions à deux doigts d'aller jusqu'au bout et d'obtenir le résultat rêvé. Nous n'avons jamais été présomptueux à ce sujet. Nous sommes restés humbles et c'est ce qui a fait la différence. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles