Foot - Euro - L'UEFA étudie la piste d'un Euro à 32

·2 min de lecture

Alors que l'Euro 2021 se termine ce dimanche soir sur un alléchant Angleterre-Italie, l'UEFA pense déjà aux prochaines éditions de la compétition. Après un Euro 2021 dans 11 villes différentes pour fêter les 60 ans de la compétition, l'UEFA planche déjà sur les prochaines éditions avec en ligne de mire, celle de 2028, où 32 pays pourraient se disputer la victoire finale. Selon l'agence AP, l'institution du football européen souhaiterait élargir le nombre de participants. lire aussi L'actualité de l'Euro 2021 L'UEFA avait déjà élargi la liste des nations à l'Euro 2016 en France avec un passage à 24 équipes contre 16 auparavant. Ce nouveau bouleversement pourrait donc remettre en cause la manière dont les qualifications se déroulaient jusqu'ici avec pour objectif de limiter les affrontements trop déséquilibrés. L'UEFA plancherait sur un système permettant aux « grandes » nations l'accès à l'Euro tout en triant les sélections plus « faibles » via une phase de qualification dédiée. Le tout, en s'appuyant sur la popularité naissante de la Ligue des nations pour assurer par ailleurs le spectacle. L'Italie pourrait accueillir l'Euro L'instance de football européen souhaite aussi rendre le format de l'Euro plus « lisse » et permettre aux grandes nations de se rencontrer plus tard et par conséquent d'éviter des groupes relevés comme ce fut le cas lors de cette édition (Groupe F avec la France, l'Allemagne et le Portugal). L'UEFA souhaiterait également suivre le chemin emprunté par sa grande soeur, la FIFA qui veut élargir la Coupe du monde à 48 équipes contre 32 actuellement. lire aussi Aleksander Ceferin (UEFA) ne veut plus d'un Euro joué dans plusieurs pays Pour le moment la décision n'est pas encore prise car il faut attendre que l'hôte de l'édition 2028 soit désigné. Si l'Italie est un candidat sérieux, un éventuel élargissement pourrait contraindre les Italiens à des rénovations de leurs stades, contrairement à la Turquie et la Russie qui auraient déjà les infrastructures suffisantes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles