Foot - Euro - L'UEFA défend sa décision mais pare son logo des couleurs arc-en-ciel

·1 min de lecture

Si elle continue d'affirmer que sa décision d'interdire à Munich de parer l'Allianz Arena des couleurs arc-en-ciel du drapeau LGBT n'était pas « politique », l'UEFA a réaffirmé son « ferme engagement » contre l'homophobie mercredi. Sous le feu des critiques depuis son refus de laisser la ville de Munich éclairer l'Allianz Arena des couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT pour le match de l'Allemagne contre la Hongrie, mercredi, l'UEFA a maintenu que sa décision n'était pas « politique », tout en réaffirmant son « engagement ferme » contre l'homophobie en parant son propre logo desdites couleurs de l'arc-en-ciel sur Twitter. Munich souhaitait protester contre une loi hongroise jugée discriminatoire envers les homosexuels, alors que le gouvernement souverainiste de Viktor Orban multiplie les restrictions visant la communauté LGBT. lire aussi L'UEFA a envoyé « un mauvais signal » en interdisant les couleurs arc-en-ciel à Munich, selon Heiko Maas « Aujourd'hui, l'UEFA est fière de porter les couleurs de l'arc-en-ciel, peut-on lire dans un communiqué. C'est un symbole qui incarne nos valeurs les plus profondes et promeut tout ce en quoi nous croyons - une société plus juste et égalitaire, tolérante avec chacun, peu importe son milieu social, ses croyances ou son genre. » La présidence française, par la voix d'un de ses conseillers, a dit regretter « profondément la décision de l'UEFA d'interdire que le stade de Munich soit illuminé aux couleurs LGBTQI » mercredi. Cette décision a aussi suscité chez elle « une forme d'incompréhension, a précisé ledit conseiller auprès de l'AFP, car c'est une instance religieusement neutre et apolitique, mais qui a des valeurs ». lire aussi Le drapeau arc-en-ciel, une présence encore timide dans le foot

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles