Foot - Euro - Pourquoi l'arbitre n'a pas sifflé main de Çelik lors de Turquie - Italie

·1 min de lecture

Une main de Zeki Çelik non sanctionnée par l'arbitre néerlandais Danny Makkelie a fait débat vendredi, lors du match d'ouverture de l'Euro entre la Turquie et l'Italie. Si la règle et son application font souvent l'objet de débat, Danny Makkelie n'a pas bronché à la 45e minute de Turquie - Italie vendredi, lorsque Zeki Çelik a détourné de la main un centre de Leonardo Spinazzola. Selon les nouvelles précisions apportées par l'IFAB, en charge des lois du jeu, auxdites fautes de main, un « contact entre le ballon et le bras ou la main d'un joueur ne constitue pas nécessairement une faute ».

Désormais, « il y a faute de main si un joueur touche délibérément le ballon du bras ou de la main, touche le ballon du bras ou de la main en ayant artificiellement augmenté la surface couverte par son corps ou marque un but dans le camp adverse directement de la main ou du bras, même de manière accidentelle ou immédiatement après que le ballon a touché son bras ou sa main, même de manière accidentelle ». Ce n'était pas le cas de Çelik, du moins pas selon l'appréciation de Makkelie et de ses assistants préposés à la vidéo. lire aussi Euro : le calendrier du groupe A