Foot - Euro - Le style des bancs de l'Euro : les sélectionneurs sont-ils à la hauteur ?

·3 min de lecture

Quand les choses deviennent sérieuses, le combo survêtement-claquettes-chaussettes est laissé au placard. Une bonne chose mais quelques couacs stylistiques subsistent sur les bords de terrains de l'Euro. Gareth Southgate (Angleterre), new look On s'était habitués à le voir avec son gilet bleu boutonné et cravaté qui avait fait le buzz au Mondial 2018. Au point que les Britanniques s'étaient rués dans les magasins pour dénicher ledit gilet. À l'Euro, Gareth Southgate est revenu au classique costume bleu marine et chemise blanche. De quoi irriter quelques fans anglais qui ont lancé une pétition pour que le coach reporte son iconique gilet lors du huitième de finale face à l'Allemagne le 29 juin (18h). On peut y lire : « Nous vous demandons, Gareth, d'abandonner le costume et de ramener le gilet pour le football, pour la mode, pour l'Angleterre ! » Paulo Sousa (Pologne), le gilet bis On a finalement retrouvé le gilet de Southgate du côté du coach de la Pologne Paulo Sousa. Bon, ce gilet gris rayé, mixé à ce pantalon beige et cette chemise ouverte... Pas sûr que les Polonais se précipitent dans les magasins pour s'offrir le même look. Sorry, good game. Didier Deschamps (France), noir c'est noir Souvent entend-on qu'il ne faut pas porter de chemise noire avec un costume sombre. Marc Beaugé, journaliste mode et chroniqueur de l'émission Quotidien, a justement évoqué cette théorie dans un article publié sur Le Monde en 2012 Est-ce bien raisonnable de porter une chemise noire ? Il explique : « Elles font souvent office de chemise de soirée et se retrouvent régulièrement arborées en boîte de nuit, un whisky coca à la main, du gel effet mouillé dans les cheveux, légèrement ouverte sur un torse avec chaînette. Si la chemise noire évolue aisément dans un environnement de mauvais goût, ce n'est pas un hasard. Il s'agit là de son environnement naturel. » Didier, si tu nous lis... Roberto Mancini (Italie), l'élégant Un autre monde avec Roberto Mancini. Égérie de la marque Paul & Shark, Roberto Mancini a récemment pris la pose pour le magazine de mode britannique Esquire où il évoque l'importance du style : « le style est la beauté, et la beauté et le style sont des déclarations personnelles. Une expression de qui nous sommes. Le style est quelque chose d'inné, c'est quelque chose que vous avez ou que vous n'avez pas ». Et à la vue de son look pendant ces premiers matchs de l'Euro, de ce blazer gris bien taillé, Mancini l'a bien, ce sens du style. À l'italienne.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Kasper Hjulmand (Danemark), le man in black Total look noir pour le coach du Danemark qui est passé par toutes les émotions, de Christian Eriksen victime d'un malaise cardiaque sur le terrain face à la Finlande, à la qualification in extremis des Danois en huitièmes de finale. Comme s'il voulait s'effacer sur le bord du terrain, par pudeur, et laisser la lumière à ses joueurs.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Hjulmand (Danemark) : « Difficile de décrire ce que l'équipe a traversé » Franco Foda (Autriche) et Frank de Boer (Pays-Bas), les jumeaux Même chemise bleue, même pantalon bleu, même chaussures bleues et blanches, même coupe de cheveux, même teint halé. On vous laisse deviner qui est qui lors du match Autriche vs Pays-Bas (0-2). Luis Enrique (Espagne), le preppy On aime l'élégance de Roberto Mancini mais aussi l'allure sportswear de l'Espagnol Luis Enrique. Qui casse les codes classiques des bords de terrains de l'Euro avec un polo vert, un chino beige et les fameuses Stan Smith de l'équipementier de la Roja. Efficace et tendance.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles