Foot - Euro - WTF - À l'Euro, le bleu gagne plus que le rouge

·3 min de lecture

Le rouge sera la couleur la plus répandue sur les maillots de l'Euro mais l'historique des 15 éditions précédentes montre que les sélections qui jouent en bleu gagnent davantage à la fin, en proportion de leur présence en finale. Bon à savoir, non ? L'UEFA a dénombré une majorité d'équipes (13 sur 24) dont le maillot domicile lors de cet Euro 2020 est à dominante rouge (Autriche, Belgique, Croatie, République tchèque, Danemark, Hongrie, Macédoine du Nord, Portugal, Russie, Espagne, Suisse, Turquie et pays de Galles). L'instance européenne avoue que les chromatologues (spécialistes des couleurs) pourraient contester l'inclusion à ce décompte du maillot de la Croatie à damiers rouge et blanc qui aurait sa place dans une catégorie à part mais on ne va pas chipoter. lire aussi L'Euro des équipementiers décrypté par footpack (infographie) Au palmarès de l'Euro, cette même couleur rouge a remporté le plus de finales (6 sur 15 éditions) mais en a perdu autant. « Bleu (quatre victoires, trois défaites) et orange (une victoire, aucune défaite) sont les seules couleurs de maillot présentant un bilan positif en finale », note l'instance européenne. Dans le détail, le bleu a gagné avec l'Espagne (1964), l'Italie (1968) et la France (1984, 2000) et perdu avec l'ex-Yougoslavie (1960), l'Italie (2012) et la France (2016). L'orange a triomphé avec les Pays-Bas lors de leur seule finale, en 1988, remportée 2-0 aux dépens de l'ex-Union Soviétique. Le blanc a perdu 40 % de ses finales (4 victoires, 6 défaites). La Grèce deux buts en blanc Rappelons qu'une sélection ne joue pas forcément la finale avec son maillot domicile si elle est l'équipe « visiteuse » et que ses couleurs de base sont incompatibles avec celles de son adversaire « recevant ». Si la France a disputé ses trois finales avec son maillot bleu traditionnel, la Grèce a gagné la finale 2004 (1-0 contre le Portugal) avec son maillot extérieur blanc. Elle aurait pu jouer pourtant avec son bleu habituel contre une équipe qui évoluait en rouge - comme la France l'a fait en 2016 contre les mêmes Portugais alors qu'elle était aussi l'équipe « visiteuse » lors de la finale perdue (1-0 a.p.) au Stade de France. lire aussi Maillots, chaussures : qui équipe qui à l'Euro ? Pourquoi alors la Grèce a-t-elle quand même choisi de jouer en blanc ? Parce que ce maillot lui avait porté bonheur contre le tenant du titre français en quarts de finale (1-0, but d'Angelos Charisteas) ? Pas du tout : durant cette campagne de 2004, c'est à chaque match que l'équipe d'Otto Rehhagel avait choisi de porter son maillot extérieur. Un parti pris gagnant jamais imité depuis. La France comme en 2016 Au dernier Euro, la France avait joué six de ses sept matches avec la combinaison bleu-bleu-rouge et le seul Suisse-France (0-0) avec un maillot blanc, un short bleu et des bas blancs. Bis repetita lors du premier tour de l'Euro qui commence vendredi : la France jouera en bleu-bleu-rouge contre l'Allemagne mardi prochain à Munich et en blanc-bleu-blanc contre la Hongrie le 19 juin à Budapest. Puis entièrement en blanc pour son dernier match de poule contre le Portugal le 23 également dans la capitale hongroise. lire aussi La France à l'Euro en bleu puis en blanc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles