Foot - Euro - WTF - Paul Pogba et Cristiano Ronaldo dribblent les bouteilles des sponsors de l'Euro

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Paul Pogba et Cristiano Ronaldo ont-ils fait une contre-publicité à deux sponsors de l'Euro en écartant, devant la presse, des bouteilles à leurs couleurs ? L'action d'une célèbre boisson gazeuse américaine a plongé à la Bourse de New York dans la foulée d'un geste de Cristiano Ronaldo capturé lors de la conférence de presse de la star portugaise vingt-quatre heures avant Hongrie-Portugal (0-3 mardi). Après s'être installé pour répondre aux questions des journalistes, le joueur a saisi deux bouteilles de Coca-Cola et les a poussées sur le côté de la table d'interview, hors du champ des caméras, avant de témoigner de sa préférence en brandissant une bouteille d'eau - et de prononcer le mot « agua » (« eau ») pour sonoriser sa petite mise en scène.

La relation de cause à effet entre le geste du buteur recordman de l'Euro (11 réalisations après son doublé à Budapest) et le plongeon (relatif) du cours de The Coca-Cola Company n'est pas du tout établie mais elle a fait sourire dans la presse européenne. Pogba snobe la bière À peu près au même moment, lundi, Paul Pogba, invité à s'exprimer avant le France-Allemagne du lendemain, a pour sa part attrapé la bouteille de bière (sans alcool) de la marque néerlandaise Heineken posée devant lui et l'a posée à ses pieds, en laissant le Coca et l'eau sur la table.

Coca-Cola et Heineken font partie des six sponsors officiels de la compétition de l'UEFA, aux côtés de six autres partenaires des équipes nationales, et sont supposés avoir versé un ticket d'entrée compris entre 40 et 50 M€.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles