Foot - FFF - Frédéric Thiriez, candidat à la présidence de la FFF : « Je dénonce les pressions dont sont victimes mes soutiens »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Candidat à la présidence de la FFF, Frédéric Thiriez a signé un communiqué, ce lundi soir, relayé sur Twitter, dans lequel il assure que ses soutiens sont victimes de pressions. Frédéric Thiriez a signé un communiqué ce lundi soir, relayé sur son compte Twitter dans lequel il « dénonce les pressions dont sont victimes (ses) soutiens ». « Depuis l'entrée en campagne de mon concurrent (Noël Le Graët), le 11 février, plusieurs de ces personnalités m'ont fait savoir qu'elles ont subi menaces de tous ordres, économiques mais pas seulement, harcèlement et intimidation, pour que leur nom soit retiré de mon comité de soutien », explique le candidat à l'élection à la tête de la Fédération Française de Football.

Thiriez a indiqué par ailleurs que la liste de ses soutiens serait retirée dès ce lundi soir de son site de campagne. « Je n'en veux naturellement pas à celles et ceux qui se sont retirés, explique l'ancien patron de la LFP. Ayant une bonne image du football, ils ne pouvaient pas imaginer pareille aventure. [...] Que celles et ceux qui ont fait ce sale boulot occupent plutôt leur temps à rédiger un véritable programme pour le football, en particulier amateur, qui vit actuellement une véritable catastrophe », ajoute celui qui se « réserve le droit d'apporter à ces agissements les suites judiciaires qu'elles méritent ». La liste des soutiens fond Dès la fin de semaine dernière, Tony Parker, Jo-Wilfried Tsonga, Ladji Doucouré ou encore Soprano avaient démenti faire partie de la liste des soutiens de Frédéric Thiriez, sur laquelle ils apparaissaient. Pour rappel, la Commission de surveillance des opérations électorales de la FFF a validé les listes présentées par Noël Le Graët, Michel Moulin et Frédéric Thiriez en vue de l'élection au Comité exécutif qui se tiendra le 13 mars 2021.