Foot - FFF - Frédéric Thiriez dénonce des propos « honteusement discriminatoires » de Noël Le Graët à propos des Bleues

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Ce mercredi, dans un communiqué, Frédéric Thiriez, candidat à la présidence de la FFF, s'est attaqué à l'actuel titulaire du poste, Noël Le Graët, dénonçant la « misogynie violente » de ses propos sur l'équipe de France femmes. Ce mercredi, Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football (FFF), et candidat à sa propre succession, s'est exprimé face aux médias, après une réunion avec des représentants de clubs franciliens au siège de la Ligue de Paris Ile-de-France. A cette occasion, il a été interrogé sur l'ambiance qui règne au sein de l'équipe de France féminine, récemment minée par des tensions opposant la sélectionneure Corinne Diacre et ses joueuses. « Aucun match perdu (depuis la Coupe du monde 2019). Donc elles peuvent se tirer les cheveux, ça m'est égal » a lâché Le Graët. Pour Thiriez, Le Graët « fait honte au football français » Cette sortie a fait réagir Frédéric Thiriez, le principal opposant du Breton dans la course à la présidence de la FFF, qui a publié un peu plus tard un communiqué assez offensif : « Monsieur Le Graët fait honte au football français (...) avec (ses) propos d'une misogynie violente, honteusement discriminatoires concernant l'équipe de France féminine. Où sont les valeurs du football ? Ce monsieur, qui visiblement ne maîtrise plus son expression ou ses pulsions, est indigne de représenter le premier sport français. »