Foot - FIFA - La FIFA prolonge ses règles assouplies de mise à disposition des internationaux

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La FIFA a prolongé ses règles assouplies de mise à disposition des internationaux jusqu'à la fin avril, en raison du contexte sanitaire lié au Covid-19. Le Bureau du Conseil de la FIFA a maintenu vendredi la souplesse introduite en août 2020 pour la mise à disposition des joueurs internationaux jusqu'à la fin avril, un compromis entre clubs et sélections lié au contexte sanitaire. « Après avoir reçu des commentaires positifs de la part de la communauté du football », l'instance explique dans un communiqué avoir prolongé ces mesures en vue des prochains matches internationaux « pour le football féminin et masculin. » Alors que les clubs sont d'ordinaire obligés de laisser leurs joueurs rejoindre leurs sélections lors des périodes internationales régies par la FIFA, ils pourront, comme à l'automne dernier, tenir compte des mesures de quarantaine ou des restrictions de déplacement liées à la pandémie de coronavirus. Car le Covid-19 a exacerbé les tensions habituelles autour des trêves internationales : non seulement le calendrier s'en trouve densifié mais, outre les risques ordinaires de blessures, les joueurs peuvent tomber malades ou devoir s'isoler. Les clubs peuvent conserver les joueurs dans certaines conditions Les clubs pourront donc les conserver si « une quarantaine d'au moins cinq jours est obligatoire à compter de l'arrivée » sur le lieu « où est censé se disputer le match de l'équipe nationale » du joueur ou sur le lieu du club de celui-ci à son retour, selon l'instance mondiale du football. La mise à disposition ne sera pas obligatoire non plus s'il « existe une restriction de voyage vers ou en provenance d'un des lieux précités. » La FIFA précise toutefois que cela ne s'appliquera que dans le cas où une exemption de ces mesures sanitaires n'aura pas été accordée pour les équipes nationales par les autorités locales. En octobre dernier, le Forum mondial des ligues (WLF) avait réclamé un assouplissement supplémentaire, sans obtenir gain de cause : pour les matches amicaux qui ont remplacé certaines rencontres internationales en compétition, « l'obligation de libérer les joueurs devrait être levée », écrivait l'organisation. Les mesures concernant l'enregistrement des joueurs prolongées aussi L'Association européenne des clubs (ECA) et le syndicat mondial des joueurs (FIFPro) avaient appelé en août dernier à dispenser les joueurs de se rendre dans un pays ou une destination s'il y existe « des risques justifiables pour la santé ou la sécurité », aussi bien en club qu'en sélection. Par ailleurs, le bureau de la FIFA a prolongé les mesures adoptées l'an dernier « concernant l'enregistrement de joueurs », et leur permet de disputer « des matches officiels pour un maximum de trois clubs pendant une même saison. »