Foot - Fifa - Fifagate : le président de la Fédération de Guam plaide coupable

L'Equipe.fr
Richard Lai, président de la Fédération de Guam, a reconnu avoir touché 850 000 dollars de pots-de-vin de la part de la Confédération asiatique (AFC) entre 2009 et 2014.

Richard Lai, président de la Fédération de Guam, a reconnu avoir touché 850 000 dollars de pots-de-vin de la part de la Confédération asiatique (AFC) entre 2009 et 2014.Le président de la fédération de Guam, Richard Lai, a plaidé coupable devant la justice de New York d'accusations de corruption et de dissimulation de comptes bancaires à l'étranger. Il a notamment reconnu avoir reçu quelque 850 000 dollars de pots-de-vin entre 2009 et 2014 de certains responsables de la Confédération asiatique de football (AFC), moyennant un engagement à faire avancer leurs intérêts - y compris en les aidant à identifier d'autres responsables de la Confédération auxquels verser des pots-de-vin.Lai, qui préside la fédération de cette petite île du Pacifique depuis 2001, a aussi reconnu avoir touché 100 000 dollars de pots-de-vin en 2011 pour soutenir l'un des responsables de la confédération qui briguait alors la présidence de la Fifa, sans que l'on sache quel était ce responsable.Le scandale de la Fifa, qui a ébranlé le football mondial, a éclaté au grand jour en mai 2015. Quelque 40 responsables du football mondial ont depuis été mis en cause. Beaucoup ont plaidé coupables et accepté de coopérer avec la justice américaine, et attendent désormais de connaître leur peine. Cinq accusés continuent néanmoins à plaider non coupables. Leur procès doit commencer à New York le 6 novembre.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages