Foot - FIFA - Le président de la Fédération haïtienne banni à vie par la FIFA

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

La chambre de jugement de la Commission d'Éthique indépendante de la FIFA a jugé Yves Jean-Bart, président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), coupable d'abus de pouvoir et d'agression sexuelle sur plusieurs joueuses, dont des mineures. Elle prononce à son encontre « une interdiction à vie de toute activité liée au football ». La chambre de jugement de la Commission d'éthique indépendante de la FIFA a jugé Yves Jean-Bart (70 ans), président de la Fédération haïtienne de football (FHF) et ancien membre de commission de la FIFA, coupable d'abus de pouvoir et d'agression sexuelle sur plusieurs joueuses, dont des mineures, en violation du Code d'éthique de la FIFA, a annoncé ce vendredi, dans un communiqué la FIFA. « Elle prononce à son encontre une interdiction à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international », indique la FIFA, qui précise que M. Jean-Bart devra aussi s'acquitter d'une amende d'un million de francs suisses (930 000 euros). Une vaste enquête concernant la Fédération haïtienne « Cette procédure s'insère dans le cadre d'une vaste enquête concernant M. Jean-Bart et d'autres officiels de la FHF, identifiés comme ayant possiblement été impliqués (en tant qu'auteurs principaux, complices ou instigateurs) dans des actes d'abus sexuels systématiques envers des joueuses entre 2014 et 2020 », indique la FIFA qui précise que des procédures concernant les autres officiels sont encore en cours. Parties d'une enquête du quotidien britannique The Guardian publiée fin avril, les accusations de viol contre Yves Jean-Bart avaient entraîné l'ouverture d'une enquête pénale en Haïti, ainsi que la suspension à titre provisoire du dirigeant par la FIFA, le 25 mai.