Foot - Fifa - La Russie s'accroche à son siège au sein du Conseil de la Fifa

L'Equipe.fr
La Russie va devoir trouver un remplaçant à Vitali Moutko, devenu vice-Premier ministre, pour conserver son siège au sein du Conseil de la Fédération internationale.

La Russie va devoir trouver un remplaçant à Vitali Moutko, devenu vice-Premier ministre, pour conserver son siège au sein du Conseil de la Fédération internationale.Pour éviter de perdre sa place au sein du Conseil de la Fédération internationale (Fifa), la Russie a fait savoir ce vendredi qu'elle était prête à remplacer son membre permanent, Vitali Moutko, devenu «non éligible» en raison sa nouvelle position de vice-Premier ministre russe. Un nouveau mandat de ce dernier présenterait «des risques d'interférence et de conflit d'intérêt possibles au regard du statut de la Fifa et de l'article 14 du code d'éthique» de l'instance.Directeur général du comité d'organisation du Mondial 2018, Alexeï Sorokine, «a affirmé qu'il pourrait présenter sa candidature au poste», selon Anton Lissine, porte-parole du comité. Cinq autres candidats ont déjà été présentés par l'UEFA pour briguer les cinq sièges au Conseil de la Fifa réservés à la confédération européenne. Il s'agit du Hongrois Sandor Csyani, du Chypriote Costakis Koutsokoumnis, du Monténégrin Dejan Savicevic, de l'Islandais Geir Thorsteinsson et de l'Allemand Reinhard Grindel.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages