Foot - FIFA - Sepp Blatter ne craint pas un procès, mais n'est pas « prêt » physiquement

·1 min de lecture

Dans un entretien au Matin, Sepp Blatter, ancien président de la FIFA, a déclaré ne pas craindre un procès dans l'affaire du paiement suspect qui menace également Michel Platini. En revanche, son état de santé ne lui permettrait pas de « tenir ». L'ancien président de la FIFA, Sepp Blatter, « ne crain[t] pas un procès » dans l'affaire du paiement suspect qui menace également Michel Platini, mais n'est « pas encore prêt » pour y assister physiquement, en raison de son état de santé, a-t-il expliqué dans un entretien au Matin. « Je ne crains pas un procès. Car les juristes, pas seulement le mien, mais aussi celui de Michel Platini et d'autres juristes zurichois, comme ceux avec qui j'ai encore eu une réunion ce jeudi à midi, trouvent aussi ça incroyable », déclare l'ex-patron de la FIFA au journal suisse dans son édition dominicale. Fragile, il ne pourra pas « tenir un procès actuellement » Mais, « physiquement, je ne suis pas encore prêt. Je ne pourrais pas tenir un procès actuellement », ajoute Blatter. Ce dossier, qui a brisé la carrière des deux hommes les plus puissants du foot mondial, porte sur le paiement par la FIFA de 2 millions de francs suisses (1,8 M€) à Michel Platini début 2011, sans justification écrite, sur ordre de Blatter. Sepp Blatter a été auditionné début août à Zurich par un procureur suisse. L'audition de l'homme, âgé de 85 ans, était retardée depuis plusieurs mois par son état de santé. lire aussi Sepp Blatter et Michel Platini seront bientôt fixés sur leur sort judiciaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles