Foot - FIFAgate - Sepp Blatter sur la plainte contre Gianni Infantino : « Ce n'est pas moi ! »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

L'ex-président de la FIFA nie être à l'origine du dépôt de plainte pénale anonyme contre son successeur, déposée mardi auprès du parquet régional du canton de Berne. Qui a déposé une plainte pénale, mardi, de façon anonyme et par voie électronique, contre le président de la FIFA, Gianni Infantino, auprès du parquet régional de Berne-Mittelland ? Dans une réponse transmise mercredi, l'instance mondiale a dénoncé une « farce », en ajoutant, énigmatique : « Ceux qui craignent d'être traduits en justice peuvent déposer autant de plaintes anonymes qu'ils le souhaitent. » Infantino visé par une plainte à Berne Interrogé jeudi par L'Équipe, Sepp Blatter, l'ex-patron de la FIFA (84 ans), qui est toujours sous le coup d'une procédure pénale dans l'affaire du paiement controversé de 2 millions de francs suisses (1,89 M€ actuels) à Michel Platini, nie être à l'origine de ce dépôt de plainte, apparemment surpris par la question. Pour Platini, Infantino devrait démissionner « Pourquoi a-t-il (Infantino) une telle haine envers moi ? » « Ce n'est pas moi, pas du tout, réplique Blatter en riant. Ni mon avocat (Lorenz Erni, qui est également celui du procureur général de la Confédération helvétique, Michael Lauber), ni des amis de mon côté. Je ne sais pas qui l'a fait. C'est clair et direct : je ne vais commencer à déposer des plaintes. Moi, je suis pour le dialogue et pour que les problèmes se règlent entre les personnes. J'attends toujours que Gianni Infantino me dise : "Écoute, je vais venir te voir et on regarde comment on peut liquider les problèmes." Mais il ne le fera pas. Pourquoi a-t-il une telle haine envers moi ? »