Foot - Focus - Comme Didier Drogba, à 39 ans et plus, ils ne veulent pas entendre parler de la retraite

L'Equipe.fr

À l'image de Didier Drogba, qui vient de retrouver un club, d'autres joueurs qui ont plus l'âge de la catégorie Séniors du dimanche matin préfèrent prolonger leur carrière.Didier Drogba (39 ans et 1 mois/ CIV)Après deux saisons en MLS, où il a montré qu'il n'avait rien perdu de ses qualités de buteur avec l'Impact de Montréal, l'attaquant ivoirien a décidé de relever un dernier défi. Il s'est engagé mercredi pour trois ans avec le Phoenix Rising (USL, D2 américaine). Son ambition ? Permettre à la franchise de l'Arizona d'intégrer la Major League Soccer. C'est la raison pour laquelle il va devenir aussi actionnaire, et à terme, pourrait endosser le rôle de directeur sportif, pour débuter sa reconversion.Vitorino Hilton (39 ans et 7 mois/ BRE)Joueur de champ le plus âgé de Ligue 1, le défenseur brésilien totalise 29 titularisations encore cette saison avec Montpellier. Au club depuis 2011 et capitaine respecté, le vétéran n'a pas l'intention de s'arrêter là. Même s'il arrive bientôt en fin de contrat, son objectif avoué en 2015 est de passer le cap des 40 ans. Toujours très propre (deux avertissements) et capable d'apporter offensivement (un but et une passe décisive), l'ancien Marseillais et Lensois se verrait bien prolonger au MHSC, s'il se maintient.Francesco Totti (40 ans et 6 mois/ ITA)De moins en moins utilisé mais de plus en plus aimé, l'attaquant historique de l'AS Rome vit une fin de carrière paradoxale. Titularisé une seule fois cette saison en Serie A, «Il Capitano» ne doit plus se sentir très utile sur le terrain, même s'il a quand même marqué trois buts et délivré sept passes décisives toutes compétitions confondues. Mais pas question pour lui de raccrocher. «Je veux m'entraîner, être avec mes coéquipiers, et je ferai cela aussi longtemps que cela me rendra heureux», disait-il en décembre, ne se posant pas la question de savoir s'il serait prolongé cet été.Juan Sebastian Veron (42 ans et 1 mois/ ARG)À deux reprises déjà, le milieu argentin avait annoncé sa retraite, d'abord en juin 2012 puis en juillet 2013. Puis en décembre dernier, ayant toujours des fourmis dans les jambes, il s'est décidé à rechausser les crampons. Avec un statut atypique de président-joueur de l'Estudiantes La Plata, son club de cœur, celui de ses débuts. Après avoir déjà occupé auparavant la fonction de directeur sportif, l'ancien international (73 sélections) a rejoué en Copa Libertadores, pour la première fois, le 11 avril. Un come-back qui devrait durer puisqu'il a signé un contrat de 18 mois.Zé Roberto (42 ans et 8 mois/ BRE)Toujours aussi sec et actif que durant ses jeunes années, le milieu brésilien n'a pas changé, malgré le temps qui passe. Sacré champion du Brésil l'an passé avec Palmeiras, il a convaincu ses dirigeants par ses performances et son état d'esprit irréprochable de prolonger son contrat d'un an supplémentaire. Et ils ne doivent pas le regretter car cette saison encore, l'ancien cadre de la Seleçao participe pleinement (13 titularisations) aux bons résultats de son équipe, bien partie pour réaliser un doublé.Kazuyoshi Miura (50 ans et 1 mois/ JAP)L'attaquant du Yokohama FC (D2 japonaise) est tout simplement un phénomène. Toujours en activité, même s'il a plus l'âge d'un grand-père que d'un joueur professionnel, l'ancien international nippon n'en finit plus d'étonner. Malgré ses cheveux grisonnants, le «Roi Kazu», tel qu'il est surnommé, ne semble pas souffrir de la différence d'âge avec ses partenaires et adversaires. Devenu une star sur le tard, il voit chacun de ses buts être fêté à la hauteur de l'évènement dans son pays. Au point de ne pas penser du tout à la retraite.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages