Foot français : les doigts dans la crise

Vous n'avez probablement pas entendu parlé de cette histoire. Les murs du CNOSF, la vénérable maison olympique du sport français, tremblent d'une guerre interne inconnue jusqu'à présent. La FFF n'est donc pas la seule à vaciller. Sauf qu'une fois encore, le foot n'est pas loin. En effet pour la première fois, un footeux, et en l'occurrence une footeuse, en a pris la direction : Brigitte Henriques, une ancienne vice-présidente de ce brave Noël Le Graët. Et elle vient de décider de se débarrasser de son bras droit, Didier Séminet, un vieux de la vielle dans l'olympisme tricolore. Or il dénonce en retour, dans une lettre aux membres du CA, une mainmise progressive, " des recrutements ciblés et du risque que s'installe une certaine forme de pensée unique, pour ne pas dire culture unique ". Il pointe notamment du doigt un nouveau DG qui "travaillait pour la FIFA au moment de la Coupe du monde de football féminine organisée en France…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com