Foot - Français du week-end - Français du week-end : Koundé, Rabiot, Benzema, Thuram et Coman sur un air d'Euro

·4 min de lecture

Notre dernière sélection des Français du week-end, alignée en 3-4-3, fait la part belle aux Bleus sélectionnés pour l'Euro. Gardien : Leca a dégoûté Monaco Sans son gardien Jean-Louis Leca, Lens aurait coulé dès la première période face à Monaco (0-0). Il a fallu l'expérience du Corse pour contenir les vagues adverses et s'opposer par ses parades à un essai de Gelson Martins (19e), un tir cadré de Volland (30e) ou des tentatives de Ben Yedder (4e, 14e). Il est resté concentré pour bloquer au sol un centre de Sidibé (70e) ou dégager dans les airs un corner vicieux (27e). Très solide. lire aussi Les notes de Lens-Monaco Défenseurs : les beaux adieux de Koundé Pour le dernier match de la saison, et son dernier avec Leipzig, Dayot Upamecano a été solide face à l'Union Berlin malgré la défaite (1-2). Solide dans les duels aériens (5 duels gagnés) et dans la relance (85 % de passes réussies), il a été le seul à maintenir le RB à flot. Il a obtenu la note maximale de 1 dans Sportbuzzer. Jules Koundé s'est promené pour son dernier match avec le Séville FC. Contre Alavés (1-0), il a parfaitement géré le petit rythme de la rencontre. « Comme un ordinateur, il est en veille lorsqu'il ne se passe rien. Puis, il s'anime et prend les meilleures décisions possible », a écrit Estadio Deportivo à son sujet. « Il est le meilleur de tous, et de loin, a corroboré Muchodeporte. Il a tenté d'apporter le danger devant, comme personne ne le faisait ». Noté 2/3 dans Marca. Les Français du week-end Leca (Lens) - Upamecano (Leipzig), Koundé (Séville FC), T. Hernandez (AC Milan) - Bellegarde (Strasbourg), Soumaré (Lille), Fekir (Betis Séville), Rabiot (Juventus) - Coman (Bayern Munich), Benzema (Real Madrid), Thuram (Mönchengladbach). Theo Hernandez n'a pas pris ombrage de sa non-convocation à l'Euro. Contre l'Atalanta (2-0), le Milanais a été très bon, notamment défensivement. Ses accélérations ont fait mal à l'adversaire et il a obtenu un penalty capital. « Quand il est lancé, personne ne peut l'arrêter », a écrit le Corriere della Serra, qui lui a octroyé un 6.5/10. Milieux : Soumaré, belle apothéose Si Strasbourg s'est maintenu en faisant un match nul contre Lorient (1-1), Jean-Ricner Bellegarde s'est beaucoup dépensé pour bloquer les transitions lorientaises. 100 % de duels gagnés (9/9) et 8 ballons récupérés, records du match. De quoi obtenir un 7 dans nos colonnes. Soumaré a confirmé sa grande forme en cette fin de saison. Très bon pour colmater les brèches, récupérer des ballons (9 lors de ce match), gérer la première relance, le milieu de Lille a régné à Angers (2-1). Sacré champion de France, il devrait quitter le club dans les prochaines semaines. lire aussi Les notes d'Angers-Lille Mené 0-2 par le Celta Vigo, le Betis a arraché la victoire samedi (3-2) pour valider sa qualification en Ligue Europa la saison prochaine. Après une entame de match discrète, Nabil Fekir a été capital dans la remontada sévillane avec un coup franc magistral. À l'entrée de la surface, côté droit, il a enroulé un superbe tir du gauche pour trouver la lucarne, son 5e but de la saison en Liga. De quoi donner des regrets à Didier Deschamps, qui n'a pas fait appel à lui pour l'Euro ? L'international français, Adrien Rabiot, a grandement participé à la victoire de la Juventus dimanche (4-1) à Bologne. L'ancien Parisien a été l'auteur d'une barre transversale sur le premier but avant de voir son coéquipier Federico Chiesa reprendre le ballon et marquer. Mais juste avant la pause, Rabiot a inscrit le troisième but en ajustant parfaitement le gardien de Bologne, offrant un avantage confortable à la Vieille Dame. Attaquants : un air d'Euro pour le trio Coman-Benzema-Thuram Appelés par Didier Deschamps chez les Bleus pour l'Euro, Marcus Thuram et Kingsley Coman ont montré un niveau très intéressant ce week-end. Le joueur passé par Guingamp a permis à Mönchengladbach de battre Brême (4-2). À l'origine du but de Lainer, il a marqué le deuxième but de son équipe avec réussite. Noté 2 dans le Rheinische Post et sur Gladbachlive qui a mis en avant « son activité ». Kingsley Coman, lui, a aussi été précieux avec le Bayern contre Augsbourg (5-2). Il a aimanté le jeu sur son côté, a donné deux passes décisives et a été récompensé de son activité par un but. Il a aussi trouvé le poteau. Un gros match pour lui. Rappelé en équipe de France pour l'Euro, après plus de cinq ans d'absence, Karim Benzema n'a pas pu fêter cela par un titre de champion d'Espagne avec le Real Madrid, devancé par l'Atlético. Mais le Français a pourtant été capital dans la victoire des Merengue sur Villarreal lors de la dernière journée samedi, avec une grosse activité. Privé d'un but par le VAR pour un hors-jeu (56e), puis maladroit sur une belle occasion (67e), il a marqué son 23e but de la saison en Liga d'une très belle frappe depuis l'entrée de la surface (87e). KB9 termine ainsi vice-meilleur réalisateur du Championnat (à égalité avec Gerard Moreno, Villarreal), derrière Lionel Messi (30).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles