Foot - Français du week-end - L'équipe des Français du week-end : Theo Hernandez encore buteur, Sébastien Haller sacré

L'Equipe.fr
·5 min de lecture

Des Français se sont distingués dans de nombreux Championnats européens ce week-end. En voici les meilleurs, sous la forme d'un onze disposé en 4-2-4.

Gardien : Alban Lafont a repoussé les assauts de Brest
Le FC Nantes a soigné sa différence de buts dimanche contre le Stade Brestois (4-1) en partie grâce à Alban Lafont, noté 7 dans L'Équipe. Si le gardien n'a eu aucun arrêt à effectuer avant la pause, il a enfilé le bleu de chauffe à la mi-temps. Il s'est interposé devant Irvin Cardona (58e) avant de réaliser trois parades successives devant Jérémy Le Douaron (64e), Franck Honorat (66e) et Romain Perraud (67e). Il a cédé face à Romain Faivre après un nouvel arrêt sur une tentative de Jean Lucas (83e).

Défenseurs : des latéraux décisifs offensivement
En Turquie, le Besiktas s'est amusé ce week-end en battant largement Hatayspor (7-0) et le latéral droit français Valentin Rosier y a contribué en distribuant deux passes décisives. Ce sont ses cinquième et sixième offrandes en Championnat cette saison, le troisième meilleur total du club derrière Atiba Hutchinson (8) et Rachid Ghezzal (17). Le Besiktas est en tête du Championnat avec huit points d'avance.

Face à Fulham, Kurt Zouma et la défense de Chelsea n'ont pas encaissé de but (2-0) et l'international français a reçu la note de 7 dans The Evening Standard. « Au bon endroit au bon moment à de nombreuses occasions », souligne le média anglais.

En Belgique, les playoffs de la Jupiler Pro League ont débuté ce week-end. S'il n'a pas pu éviter la défaite du Royal Antwerp face à Genk (2-3), Maxime Le Marchand a inscrit un but et a réalisé un match remarqué par le quotidien flamand Nieuwsblad qui lui a attribué la note de 7. L'ancien Niçois est arrivé en Belgique en février, prêté par Fulham.

Auteur d'une première partie de saison particulièrement fructueuse, avec quatre buts lors des quatorze premières journées de Serie A, Theo Hernandez avait perdu sa vista et son efficacité. Il les a retrouvées samedi contre Benevento (2-0) en marquant à l'heure de jeu d'un tir croisé puissant du pied gauche. Le Milanais a touché énormément de ballons (84) et s'est montré d'une précision redoutable sur ses passes, en réussissant 90,77 %. Il est donc aligné au poste de latéral gauche.

Milieux : place à la jeunesse
Au milieu, deux internationaux Espoirs de 22 ans font la paire : Boubakary Soumaré (Lille) et Imran Louza (Nantes). Le premier, noté 7 dans L'Équipe, était partout samedi soir face aux Niçois (2-0). Il a joué assez haut, réalisant la moitié de ses 71 passes dans le camp adverse, et a aussi su se placer intelligemment quand il le fallait, réalisant notamment deux interceptions. Le deuxième a été plus créatif et il a d'ailleurs réalisé un véritable festival contre les Brestois. Louza, noté 8 pour sa prestation, a été utile à la récupération, mais il s'est surtout signalé avec le ballon. Sa frappe a été repoussée sur Simon sur le premier but (15e). Il a ensuite trouvé Blas démarqué sur le second (27e) avant d'inscrire lui-même le troisième (56e). En jouant simple et souvent juste, il a porté son équipe.

Attaquants : un nouveau venu et un champion national
Au poste d'ailier droit se trouve un très jeune joueur : Sekou Mara. L'ailier des Girondins de Bordeaux, 18 ans, a crevé l'écran pour sa première titularisation en Ligue 1 contre le Stade Rennais (1-0). Il a provoqué l'expulsion sévère de Steven Nzonzi (8e) et a marqué le but de la délivrance sur le temps de jeu qui a suivi (11e). Il a, aussi, obligé Alfred Gomis à une jolie parade (19e).

Malmené, le Barça s'est finalement imposé à Valence (3-2) et Antoine Griezmann n'y est pas étranger. Alors que les deux équipes étaient à égalité (1-1), le Français s'est trouvé au bon endroit au bon moment pour inscrire un but capital dans la course au titre. Le Barça conserve sa troisième place à deux points de l'Atlético. C'était le douzième but du Français en Liga cette saison et son cinquième en cinq matches toute compétition confondue. Il se place à gauche de notre équipe type.

Ces deux joueurs soutiennent Sébastien Haller. L'ancien Auxerrois a confirmé que l'Eredivisie était vraiment son jardin, en inscrivant son neuvième but en quinze matches depuis son arrivée en janvier. Le puissant avant-centre a participé activement à la conquête du 35e titre de champion de l'Ajax en marquant dimanche contre le FC Emmen (4-0). Et il répond présent dans tous les grands rendez-vous : il avait déjà été décisif en finale de la Coupe des Pays-Bas, avec une passe décisive contre le Vitesse Arnhem (2-1).

100 buts. C'est la barre symbolique atteinte par Wissam Ben Yedder ce week-end en Ligue 1. Buteur sur penalty et passeur décisif sur le premier but de Kevin Volland, le Monégasque a obtenu la note de 7 dans L'Équipe mais n'a pas pu empêcher la défaite de son équipe face à l'OL (2-3). Au-dessus du lot par sa technique, il a marqué un but qui aurait pu valoir cher.