Foot - France (F) - Sarah Bouhaddi, gardiennes des Bleues : « Corinne Diacre n'avait plus confiance en moi »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Sarah Bouhaddi, la gardienne internationale de l'OL, explique pourquoi elle s'est mise en retrait des Bleues ces dernières semaines. Alors que Corinne Diacre, sélectionneuse des Bleues, doit annoncer ce jeudi la liste des joueuses convoquées pour le match qualificatif à l'Euro 2022 face à l'Autriche, prévu le 27 novembre à Guingamp, la pression continue de s'intensifier autour d'elle.
Après les déclarations d'Amandine Henry, la capitaine de l'équipe de France, le week-end dernier sur Canal+, évoquant des « retours pesants et négatifs » et un malaise global provoqué par le management de Corinne Diacre, Sarah Bouhaddi, qui s'est mise en retrait de l'équipe nationale depuis quelques semaines, a expliqué, toujours sur Canal+, dans un entretien qui doit être diffusé ce mercredi soir, pourquoi elle avait pris cette décision. « J'ai dit qu'à partir du moment où je sens qu'on n'a pas confiance en moi et où il n'y a pas d'échange, il n'y a pas lieu de travailler ensemble » « J'ai senti qu'elle n'avait plus confiance en moi, c'est pour ça que je me suis retirée, confie-t-elle... Aujourd'hui, il n'y a rien de définitif. Ces paroles, comme quoi je ne reviendrais jamais en équipe de France tant que ce serait Corinne Diacre, je ne les ai jamais dites à la presse. C'est des on-dit. Moi, j'ai eu une conversation avec Corinne Diacre et avec le président, j'ai dit qu'à partir du moment où je sens qu'on n'a pas confiance en moi et où il n'y a pas d'échange, il n'y a pas lieu de travailler ensemble. Demain, si Corinne Diacre me sélectionne, c'est avec énormément de plaisir que je vais avec cette équipe de France. Parce que j'ai envie que cette équipe de France se qualifie, et j'ai envie de gagner un titre avec ce pays. Il est important que tous ces discours, tous ces on-dit, soient apaisés et qu'il y ait de la confiance entre nous. » lire aussi Amandine Henry allume Corinne Diacre : « J'en ai marre de ça » Il y a trois semaines, la même Sarah Bouhaddi (34 ans) expliquait pourtant sur la chaîne TV de l'OL : « Je pourrais mettre mes deux mains à couper que l'équipe de France ne gagnera pas l'Euro (en 2022) si Corinne Diacre reste en poste. » La liste des Bleues sera dévoilée à 11h30, ce jeudi. Corinne Diacre (46 ans), touchée le mois dernier par le Covid-19, tiendra sa conférence de presse en visio, quatre jours avant le début du rassemblement à Clairefontaine. Outre le match décisif contre l'Autriche du 27 novembre à Guingamp (les deux équipes sont en tête du groupe de qualifications), les Bleues doivent affronter le Kazakhstan, le 1er décembre à Vannes.