Foot - Fraude fiscale - Enquête sur la fraude fiscale dans le football : dix perquisitions et quatre arrestations en France

L'Equipe.fr
Andorre a battu la Hongrie (1-0) en qualifications pour la Coupe du monde 2018. La dernière victoire des Pyrénéens en match officiel remontait à 2004.

Quatre personnes ont été placées en garde à vue et dix perquisitions ont eu lieu ce mercredi en France dans le cadre d'une enquête sur des transferts de joueurs entre la Ligue 1 et la Premier League.Le parquet national financier (PNF) a annoncé mercredi en fin de journée avoir effectué 10 perquisitions et mis en garde à vue quatre individus en France dans le cadre du volet français d’une enquête britannique sur des transferts de joueurs de football entre des clubs de Ligue 1 et de Premier League.«L’enquête est conduite par le Her Majesty’s Revenue and Customs (HMRC), autorité de poursuites compétente au Royaume-Uni en matière de fraude fiscale, écrit le PNF dans un communiqué. Elle porte sur des faits de fraude fiscale aggravée et blanchiment de fraude fiscale aggravée commis à l’occasion de plusieurs transferts de joueurs de football entre des clubs français et des clubs évoluant en Premier League (championnat anglais de première division). Les autorités britanniques soupçonnent des paiements occultes au bénéfice de certains joueurs, de leurs agents ou de tiers, leur permettant d'éluder des impôts sur le revenu et des cotisations sociales.» Le PNF précise que l’opération judiciaire a mobilisé 32 enquêteurs français avec l’appui des services de police judiciaire locaux.En Angleterre, West Ham, pensionnaire de Premier League, et Newcastle, qui vient de valider sa remontée dans l’élite après une année en D2, ont été perquisitionnés mercredi matin à l’aube. Le HMRC a également fait une demande d’information à Chelsea, sans que le club londonien ne soit soupçonné de quelconques méfaits.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages