Foot - HOL - Pays-Bas : Grégory van der Wiel souffre de crises de panique

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le défenseur néerlandais Grégory van der Wiel, passé par le PSG (2012-2016), a révélé ce lundi souffrir de crises de panique et d'anxiété en raison des difficultés rencontrées dans sa fin de carrière. Champion de France à quatre reprises avec le PSG (2013, 2014, 2015 et 2016), Grégory van der Wiel n'a plus goûté aux joies de fêter un titre depuis son départ de Paris. Le défenseur néerlandais (32 ans, 46 sélections) a surtout voyagé et enchaîné les échecs professionnels. Une situation qui lui pèse tellement qu'il a ressenti le besoin de se confier longuement, ce lundi, sur son site personnel et les réseaux sociaux. La latéral droit a notamment révélé souffrir de crises de panique et d'anxiété : « Ça a commencé quand je me détendais chez moi à Los Angeles. Je comprenais pas ce qui m'arrivait, je pensais être victime d'une crise cardiaque. J'ai d'abord cru que quelque chose qui n'allait pas physiquement. Mais (...) tout fonctionnait bien. Après cette confirmation, j'ai donc commencé à me concentrer sur l'aspect mental, sur lequel je travaille encore à ce jour. »


« Le plus gros choc émotionnel est survenu quand j'ai dû quitter Toronto » « Ces dernières années n'ont pas été faciles. Après n'avoir pas toujours été pleinement heureux à Paris, après une année difficile à Istanbul et quelques mauvais mois passés à Cagliari, le plus gros choc émotionnel est survenu quand j'ai dû quitter Toronto », a-t-il poursuivi, pour tenter d'expliquer son mal-être. Arrivé en MLS en 2018, Van der Wiel en est parti au bout d'un an pour des « divergences avec le staff » de la franchise canadienne. « J'avais passé une excellente année à Toronto. J'ai adoré l'équipe, aimé les gens et la ville. Je me suis imaginé jouer et vivre à Toronto pendant au moins cinq ou six ans de plus, a affirmé l'ancien Parisien. Et puis, sans l'avoir vu venir, j'ai dû partir à cause d'une discussion professionnelle et saine avec le coach (Greg Vanney), un coach que j'aimais beaucoup. Cela m'a fait très mal et c'est toujours le cas. » Après avoir tenté de se relancer à Los Angeles, l'ancien Parisien espère aujourd'hui reprendre le fil de sa carrière aux Pays-Bas, où il est rentré. Il s'entraîne avec le RKC Waalwijk, actuel 13e de l'Eredivise.