Foot - Incidents PFC-OL - Incidents PFC-OL : quatre interdictions de stade supplémentaires

·1 min de lecture

L'AFP a appris auprès de la préfecture de police de Paris qu'il y avait désormais huit interdictions de stade suite aux incidents du match PFC-OL le 17 décembre. Selon les informations de « L'Équipe », ils sont tous supporters du PSG. Alors que L'Équipe annonçait ce dimanche que quatre ultras du PSG, impliqués dans les débordements lors du 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL à Charléty, ont été sanctionnés de très contraignantes interdictions de stade, quatre nouveaux individus se sont vu notifier une interdiction administrative de stade (IAS), a appris mardi l'AFP auprès de la préfecture de police de Paris. lire aussi PFC-OL était bien classé à risque Si la préfecture ne l'a pas précisé, tous sont des supporters du PSG selon les informations de L'Équipe. « Ces interdictions portent, selon le profil des supporteurs, sur les matches du PSG, du Paris FC, de Créteil Lusitanos, du Red Star et du PSG Handball, a détaillé la préfecture. Certains sont interdits de matches pour tous ces clubs, d'autres seulement pour quelques-uns . » La sanction peut s'accompagner d'une obligation de pointage au commissariat pendant les matches, mais la préfecture de police n'était pas en mesure de préciser si tel était le cas pour les huit personnes visées. Interpellés quelques jours après le match, deux supporteurs parisiens seront jugés pour violences en réunion.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles