Italie : ouverture d'une enquête sur le prix de vente de l'AC Milan

L'Equipe.fr
Le président de l'AC Milan Li Yonghong a publié un communiqué cinglant sur le site du club ce mardi, dénonçant une campagne de presse hostile à son encontre, alors que des rumeurs d'irrégularités dans le rachat du club ont été évoquées.

Selon les informations de La Stampa, le parquet de Milan a ouvert une enquête sur la vente en avril dernier de l'AC Milan par Silvio Berlusconi à des investisseurs chinois, dont le prix pourrait avoir été «gonflé».

Déjà dans la tourmente en raison du fair-play financier, l'AC Milan doit désormais affronter un nouveau problème majeur. Selon le très sérieux quotidien italien La Stampa, le parquet de Milan a ouvert une enquête sur la vente en avril dernier de l'AC Milan par Silvio Berlusconi à des investisseurs chinois, dont le prix pourrait avoir été «gonflé» à des fins de recyclage.

Les procureurs milanais veulent vérifier si le prix de vente de 740 millions n'a pas été surévalué pour permettre le rapatriement en Italie d'importantes sommes d'argent depuis l'étranger. L'AC Milan avait été officiellement racheté le 13 avril pour 740 millions d'euros par des investisseurs chinois menés par le mystérieux Li Yonghong. L'opération conclue portait sur le rachat de 99,93% des parts du club, ainsi que le rachat de la dette du club, soit 220 millions d'euros au 30 juin 2016.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages