Foot - ITA - Coronavirus - Coronavirus - Paolo Maldini : « Le physique lutte contre un ennemi qu'il ne connaît pas »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le dirigeant de l'AC Milan, son épouse et ses deux enfants ont lutté pendant plus d'un mois contre le coronavirus. L'ancien défenseur a raconté son expérience. Paolo Maldini, aujourd'hui directeur technique d'AC Milan après en avoir porté le maillot pendant 25 ans, est un des 60 000 Italiens à avoir contracté le coronavirus depuis le début de la pandémie. Il en a parlé dans le Corriere della Sera : « Comme tous les athlètes, je connais mon corps. Les douleurs sont particulièrement fortes, on sent comme un resserrement à la poitrine. C'est un virus nouveau, le physique lutte contre un ennemi qu'il ne connaît pas. J'ai eu les premiers symptômes le 5 mars, douleurs aux articulations et aux muscles, 38,5° de fièvre, je n'ai fait le test que mardi dernier et le verdict de la positivité est arrivé deux jours plus tard. Idem pour mon fils Daniel (attaquant du Milan), qui vit à la maison, qui a eu une forme plus faible. » Toute l'actualité du coronavirus C'est en fait toute la famille Maldini a été malade ces dernières semaines : « Ma femme a eu une grippe très longue, très étrange, elle est restée trois semaines alitée. Et vers mi-février, notre premier fils, Christian, qui vit aussi avec nous, a eu une sale grippe, c'est peut-être celui qui a le plus souffert. Eux ont été négatifs au test du Covid-19, mais je suis convaincu qu'ils l'ont eu aussi. » Après avoir rassuré sur les conditions de ses joueurs (« Je ne les vois pas depuis quatorze jours, aucun d'eux n'est positif »), Maldini a tiré les conclusions de cette expérience familiale : « On a essayé de maintenir les distances, on dort chacun dans notre chambre, mais on déjeune et dîne tous ensemble. Avant, c'était le moment où chacun devait filer, pour le travail ou un entraînement. Cette expérience nous a réunis. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi