Foot - ITA - Coronavirus - Coronavirus : « On se sent discriminés », affirme le directeur sportif de la Lazio Igli Tare

L'Equipe.fr
L’Equipe

La Lazio ne décolère pas après la décision du gouvernement italien d'attendre le 18 mai pour la reprise des entraînements pour les sports collectifs alors que les sports individuels pourront reprendre le 4 mai. La décision du gouvernement italien de restreindre la reprise des entraînements, le 4 mai, aux sports individuels n'a pas fait que des heureux. Notamment du côté de la Lazio Rome. « À la lumière des décisions prises, la sensation est celle d'être discriminés, a réagi le directeur sportif, Igli Tare, dont le club pousse depuis des semaines pour la reprise du Championnat, interrompu depuis le 9 mars. J'ai entendu hier le ministre des Sports dire qu'il fallait penser à la protection de la santé. Mais ensuite on les (les footballeurs) envoie courir dans les parcs au milieu des gens, au lieu de le faire dans des centres d'entraînement avec de bonnes conditions Je ne sais pas quel est son objectif, certainement pas d'aider le football. » Alors que la reprise de l'entraînement pour les sports collectifs n'est pas envisagée avant le 18 mai, au mieux, le milieu de terrain de la Lazio Marco Parolo a lui aussi estimé que les footballeurs étaient « pénalisés » par cette décision. « Je ne comprends pas pourquoi nous, footballeurs, qui nous entraînons en extérieur, ne pouvons pas reprendre normalement nos séances [...] Formello (le centre d'entraînement de la Lazio) est équipé de cinq terrains. En se répartissant, on peut éviter les contacts et on peut varier les horaires des séances individuelles. » À ses yeux, « toutes les conditions sont réunies pour pouvoir reprendre l'entraînement en sécurité ».

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi