Foot - ITA - Coronavirus : le ministre des Sports italien n'envisage pas la reprise du Championnat

L'Equipe.fr
L’Equipe

Alors que les clubs rouvrent leur centre d'entraînement, Vincenzo Spadafora a rappelé que la reprise de la Serie A était encore loin. C'est ce qui s'appelle une douche froide. Vincenzo Spadafora, le ministre des Sports italien, a calmé les ardeurs des clubs de Serie A dimanche soir, alors qu'ils annoncent la réouverture de leur centre d'entraînement les uns après les autres. Après l'AS Rome, Parme, Bologne ou Sassuolo, l'Inter Milan a permis à ses joueurs de l'équipe première, s'ils le souhaitent, de profiter des terrains pour reprendre une activité physique la semaine prochaine. Vincenzo Spadafora, le ministre des Sports italien « On ne parle vraiment pas d'une reprise du Championnat pour l'instant » « Je lis des choses étranges ici et là mais rien n'a changé par rapport à ce que j'ai toujours dit sur le foot : les entraînements des équipes ne reprendront pas avant le 18 mai et on ne parle vraiment pas d'une reprise du Championnat pour l'instant », a-t-il écrit dans un court message sur son compte Facebook. « Maintenant désolé, mais je retourne m'occuper de tous les autres sports et centres sportifs (salles de musculation, de danse, piscines etc...) qui doivent rouvrir au plus vite. » Les clubs avaient pourtant retrouvé l'espoir d'une reprise de la Serie A dimanche matin lorsque le gouvernement avait donné son feu vert pour une reprise des entraînements individuels pour tous les sports dès lundi, y compris les disciplines collectives comme le football. L'actualité liée au coronavirus Selon le décret du ministère de l'Intérieur, « les sportifs, professionnels ou non, de disciplines non individuelles, sont autorisés, comme tous les citoyens, à faire de l'exercice dans des espaces publics ou privés, tout en respectant les règles de distanciation sociale d'au moins deux mètres, ainsi que l'interdiction de tout rassemblement ». Les séances d'entraînement devront se tenir « à huis clos ». Ce qui sera le cas dans tous les clubs ayant annoncé la réouverture d'une partie de leur centre d'entraînement.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi