Foot - ITA - Coupe - L'Atalanta domine Naples et rejoint la Juventus en finale de la Coupe d'Italie

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Portée par un doublé de Matteo Pessina, l'Atalanta Bergame s'est qualifiée pour la finale de la Coupe d'Italie mercredi soir en dominant le Napoli (3-1), en demi-finale retour. Les hommes de Gian Piero Gasperini défieront la Juventus en finale, le 19 mai. Une semaine après un match nul vierge et ennuyeux, l'Atalanta Bergame a retrouvé son efficacité devant le but pour écarter facilement le Napoli en demi-finale retour de la Coupe d'Italie (3-1). À domicile, La Dea a connu un début de match chirurgical en convertissant ses deux premières occasions. Pas attaqué à 25 mètres des buts, Duvan Zapata a armé une lourde frappe du pied droit qui a trompé David Ospina (10e). L'attaquant colombien s'est ensuite mué en passeur dans un superbe mouvement collectif bergamasque. Plutôt que de frapper en force un ballon mal renvoyé à l'entrée de la surface, Robin Gosens a trouvé Zapata d'une passe parfaite, lequel a décalé en une touche un Matteo Pessina seul face au but (2-0, 16e). lire aussi Le film du match Osimhen muselé, Pessina décisif À la mi-temps, la punition aurait même pu être plus sévère pour un Napoli absent offensivement, à l'exception de quelques tentatives timides de Lorenzo Insigne. Titulaire en pointe, Victor Osimhen a passé une soirée difficile, muselé et molesté par la défense bergamasque jusqu'à sa sortie (79e). Les hommes de Gennaro Gattuso ont réduit la marque en début de deuxième mi-temps grâce à Hirving Lozano (2-1, 51e). L'ailier mexicain a suivi une frappe contrée de Tiemoué Bakayoko pour tromper, en deux fois, Pierluigi Gollini. Mais le Napoli n'avait pas les armes pour en faire plus. L'entrée de Josip Ilicic (56e) s'est accompagnée d'une mainmise de La Dea sur la rencontre, finalement récompensée par un doublé de Pessina, sur une nouvelle remise de Zapata (3-1, 77e). La perte de son stratège Papu Gomez, écarté du groupe puis transféré à Séville, n'a donc pas déstabilisé l'Atalanta, qui défiera la Juventus le 19 mai prochain en finale. En jeu : une deuxième victoire en Coupe d'Italie, cinquante-huit ans après la première.