Foot - ITA - Les instances sportives italiennes souhaitent un assouplissement des règles pour la rénovation des stades

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Les instances sportives italiennes ont écrit un courrier à l'État pour favoriser l'assouplissement des réglementations, afin de faciliter la rénovation et la construction des stades en Italie. Dans une lettre adressée à Giuseppe Conte, le chef du gouvernement, le Comité olympique italien (CONI) ainsi que la Ligue et la Fédération de football italienne (FIGC) ont plaidé ce samedi pour un assouplissement de la réglementation afin de faciliter la rénovation et la construction des stades dans le pays. « La comparaison avec la moyenne européenne est impitoyable : l'Italie est en retrait par rapport à l'Angleterre, l'Allemagne et l'Espagne en termes de revenus moyens issus des compétitions, de spectateurs, de modernité des installations et de nombre de nouveaux stades construits dans les vingt dernières années », ont écrit dans ce courrier les présidents du CONI, de la Ligue italienne de la FIGC. Ces derniers y « dénoncent l'état obsolète et déficient des infrastructures sportives ». Des délais supérieurs en Italie À l'origine de ce retard, selon eux, les délais administratifs qui découragent nombre de clubs souhaitant rénover leur stade ou en faire un plus moderne : « Les délais moyens pour obtenir l'autorisation et construire un nouvel équipement en Italie varient entre huit et dix ans, chiffre sensiblement supérieur à ce qui est observé en Europe, entre deux et trois ans » ont expliqué les dirigeants. Ils jugent essentiel que des mesures soient prises afin de réduire le nombre d'étapes nécessaires. Ils ont accompagné leur courrier d'une étude réalisée par le cabinet Deloitte, illustrant le retard italien sur les autres grands pays européens et chiffrant à 4,5 milliards d'euros les investissements qui pourraient être réalisés dans ce secteur dans les dix ans. Plusieurs clubs projettent de rénover leur stade comme la Fiorentina, ou d'en construire de nouveaux, l'AC Milan et AS Rome par exemple.