Foot - ITA - Inter-Genoa : les champions d'Italie ont réussi leur rentrée

·2 min de lecture

Pour la première journée de Serie A, l'Inter a assumé son statut de champion et s'est imposé 4-0 à domicile contre le Genoa. Malgré la perte de ses cadres techniques Achraf Hakimi et Romelu Lukaku lors du mercato estival, l'Inter Milan de Simone Inzaghi a réussi sa rentrée et s'est imposée 4-0, avec la manière, contre le Genoa. lire aussi Le film du match D'entrée de jeu, les champions d'Italie imposaient leur tempo. L'ouverture du score de Milan Skriniar (6e) d'un coup de casque sur corner, bien servi par Hakan Calhanoglu donnait le ton. La nouvelle recrue turque se signalait de nouveau quelques minutes plus tard d'une frappe sèche qui trompait Salvatore Sirigu (14e) au terme d'un beau mouvement collectif. Hauts sur le terrain, le pied sur le ballon, les hommes d'Inzaghi ne laissaient pas à Goran Pandev et ses coéquipiers le temps de souffler.

Quelques réglages défensifs seront sûrement au programme milanais des prochaines semaines, pour éviter les quelques frayeurs que faisaient passer les Génois dans la défense (45e, 57e). Des frissons qui n'empêchaient pas les Nerrazzuri de continuer à contrôler en seconde période. Dans un style plus « Contesque », le bloc était discipliné et procédait pas contre grâce à des sorties de balles rapides après la récupération. Stratégie payante puisque Arturo Vidal (74e) et Edin Dzeko (87e) portaient le score à 3-0 puis 4-0, score final. lire aussi Le classement de la Serie A Sassuolo victorieux mais pas serein Sassuolo s'était rendu les choses faciles après son ouverture du score à la demi-heure de jeu contre l'Hellas Vérone. L'expulsion de Miguel Veloso à la 45e, après deux cartons jaunes écopés en dix minutes, aurait pu finir de leur ouvrir la rencontre. Les coéquipiers de Jérémie Boga et Maxime Lopez, tous les deux titulaires ce samedi, aggravaient même le score à la 51e. Mais ils laissaient l'Hellas Vérone espérer avec un premier but de Zaccagni sur penalty (70e), avant de porter la marque à 3-1 (77e) puis permettaient au même Zaccagni de réduire à nouveau la marque à 3-2 (90e). Inquiété mais jamais égalisé, Sassuolo finissait par s'imposer 3-2.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles