Foot - ITA - Inter - Italie : Eriksen attendu « à bras ouverts » à l'Inter par Simone Inzaghi

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christian Eriksen, victime d'un malaise cardiaque le 12 juin lors de la rencontre Danemark-Finlande à Copenhague, s'est fait implanter un défibrillateur miniature pour réguler son rythme cardiaque, mais il est attendu avec impatience par Simone Inzaghi, son nouvel entraîneur à l'Inter. Christian Eriksen, victime d'un malaise cardiaque le 12 juin lors d'un match de l'Euro avec le Danemark, est attendu « à bras ouverts » à l'Inter Milan quand il se sera reposé, a assuré mercredi le nouvel entraîneur des champions d'Italie, Simone Inzaghi. « Pour le moment, il doit penser à se reposer, mais en tant qu'entraîneur de l'Inter je l'attends à bras ouverts », a expliqué le successeur d'Antonio Conte lors de sa conférence de presse de présentation. « J'avais parlé avec lui avant l'Euro, pas depuis son accident. C'est un joueur sur lequel je misais », a-t-il ajouté, tout en soulignant qu'Eriksen va désormais avoir besoin de temps. Le meneur de jeu danois de 29 ans a ému la planète football en début d'Euro en étant victime d'un arrêt cardiaque en plein match lors de la rencontre Danemark-Finlande à Copenhague. Un point d'interrogation sur la suite de sa carrière Réanimé à même la pelouse devant ses partenaires en larmes, il a été hospitalisé plusieurs jours avant de se faire implanter un défibrillateur miniature pour réguler son rythme cardiaque, ce qui met un grand point d'interrogation sur la suite de sa carrière. En Italie, le port de ce type d'appareil est a priori une contre-indication à la pratique du football professionnel, même si tout dépendra évidemment des futures évaluations de l'état de santé du joueur par son club. lire aussi Notre reportage sur les traces de Christian Eriksen au Danemark

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles