Foot - ITA - Italie : l'Inter remporte un derby renversant contre l'AC Milan et rejoint la Juventus

L'Equipe.fr
L’Equipe

Menée 2-0 à la mi-temps, l'Inter a renversé l'AC Milan (4-2) pour remporter le derby de la Madonnina, ce dimanche, lors de la 23e journée de Serie A. Les Interistes rejoignent la Juventus en tête du classement. Le derby remporté ce dimanche soir par l'Inter Milan aura sans doute une place à part dans l'histoire des affiches face à l'AC Milan. Mené 2-0 à la mi-temps, l'Inter a fait preuve de talent et d'un mental extraordinaire pour s'imposer 4-2 au terme d'un match spectaculaire. Cette victoire renversante permet par ailleurs aux hommes d'Antonio Conte de rejoindre la Juventus, battue par le Hellas Vérone (1-2) samedi, en tête de la Serie A. La soirée parfaite. Le film d'Inter Milan - AC Milan Dix-neuf points séparaient les deux formations au coup d'envoi. Ce sont pourtant les Rossoneri, moins bien placés au classement (8e avec 32 points) qui ont réussi leur entame de match en imposant un pressing intense à leurs adversaires. La première grosse occasion a d'ailleurs été pour l'AC Milan quand Calhanoglu a effacé Brozovic d'un crochet dans l'axe, à 25 mètres du but, d'un crochet avant de frapper et de trouver le poteau de Padelli. Profitant d'un bon travail de Lukaku, Vecino a pris sa chance mais a vu sa tentative a été repoussée par Donnarumma (24e). C'est finalement assez logiquement que l'AC Milan a ouvert le score cinq minutes avant la fin première période. Ibrahimovic a pris le meilleur sur Godin pour prolonger de la tête une ouverture de Castillejo et trouver Rebic. Ce dernier a profité d'une sortie manquée de Padelli pour marquer (40e). Six minutes plus tard, Ibra s'est mué en buteur pour tromper de la tête du gardien interiste à la suite d'un corner prolongé par Kessié (45e+1). Le classement de la Serie A L'AC Milan se croyait sans doute à l'abri avec ses deux buts d'avance, mais l'Inter s'est réveillé et a égalisé en deux minutes après le repos. Brozovic d'une sublime volée du gauche (51e) puis Vecino à la suite d'un centre en retrait d'Alexis Sanchez (53e) ont remis les deux formations à égalité. Puis après une grosse opportunité pour Ibra sur coup franc (68e), De Vrij a devancé Romagnoli de la tête pour reprendre un corner de Candreva et tromper Donnarumma (70e). Pour la première fois de la soirée, les Interistes ont pris les commandes de la rencontre. Eriksen, entré à la place d'Alexis Sanchez (72e), a trouvé la transversale (80e), Barella a perdu son duel avec Donnarumma (89e) et Ibra a vu la balle de l'égalisation s'écraser sur le poteau (90e) avant le coup fatal porté par Romelu Lukaku (90e+3). Son visage fermé et sa déception au coup de sifflet final tranchaient évidemment avec la joie éclatante des Interistes. Ibrahimovic n'a pas permis à son équipe de s'imposer dans ce derby dans lequel il a énormément pesé. Passeur décisif sur le premier but, il a fait le break pour l'AC Milan d'un coup de tête plutôt inspiré. L'ancien attaquant du PSG s'est montré combatif, n'a pas fui les duels et n'a pas hésité à haranguer ses coéquipiers. Le Suédois aurait même pu inscrire un doublé s'il avait été plus précis sur son coup franc puissant mais pas cadré deux minutes seulement avant le 3e but de l'Inter marqué par De Vrij. Il a aussi vu sa tête s'écraser sur le poteau à la 90e. 17 Romelu Lukaku, auteur du 4e but de l'Inter, a marqué son 17e but de la saison en Serie A. Il revient à trois réalisations de Cristiano Ronaldo et huit de Ciro Immobile, meilleur réalisateur du Championnat italien.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi