Foot - ITA - Juventus - Juventus : Adrien Rabiot n'est toujours pas rentré à Turin

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le milieu français de la Juve refuserait de revenir à Turin. Selon la Stampa, il protesterait contre la baisse des salaires. Décidément, Adrien Rabiot trouve toujours un moyen de faire parler de lui partout où il passe. Et pas forcément en bien. Ainsi, après la fin houleuse de sa relation avec le PSG en 2018-2019, celle avec la Juventus prendrait une tournure pour le moins inattendue, si l'on en croit la Stampa. Le quotidien italien basé à Turin assure mardi que l'international français refuserait de rentrer en Italie et protesterait ainsi contre la baisse des salaires au sein de son club, durement touché par la pandémie de coronavirus. Rabiot n'est pas encore revenu à Turin Malgré la reprise des entraînements individuels en Italie, Rabiot se trouve toujours en France, sur la Côte d'Azur, qu'il a rejoint début avril. Le milieu de terrain (25 ans, 6 sélections) n'a donc pas répondu au premier appel de son club, qui a invité tous ses joueurs présents à l'étranger à revenir à Turin. Selon la Gazzetta dello Sport, il voudrait attendre le plus possible, alors que les entraînements collectifs doivent reprendre à partir du 18 mai. « La Juve est irritée par ce manque de professionnalisme qui devra être clarifié à son retour », écrit la Stampa, qui indique que Véronique Rabiot, la mère et conseillère du joueur, serait à l'origine de cette initiative. Baisse des salaires à la Juventus Avec Gonzalo Higuain, actuellement en Argentine au chevet de sa mère malade et autorisé à y rester par son club (il doit rentrer vendredi), Rabiot est le seul joueur de la Juventus encore à l'étranger. Le groupe pro et Maurizio Sarri, leur entraîneur, ont accepté de renoncer à leur salaire pour mars, avril, mai et juin (deux mois et demi seront reportés sur 2020-2021). La rémunération annuelle du Français est de 8 millions d'euros.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi