Foot - ITA - La Juventus tenue en échec par le Torino en Serie A

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Dans le derby de Turin, la Juventus n'a pas pu faire mieux ce samedi qu'un match nul face au Toro, et elle est désormais 4e de Serie A, à égalité de points avec Naples. Il fallait une victoire pour éloigner la crise qui guette et, surtout, recoller à l'Atalanta Bergame à la 3e place de la Serie A. Mais la Juventus n'avait ni les jambes, ni les idées, ni le collectif pour s'assurer un succès et elle a laissé filer deux points, ce samedi soir face au Torino (2-2), au fil d'un match qu'elle aurait aussi pu perdre sans un but à neuf minutes de la fin de Cristiano Ronaldo. Le 24e but de la saison du Portugais ne masquera pas les lacunes de son équipe, battue avant la trêve sur son terrain par Benevento, et tenue en échec par un Torino qui lutte pour le maintien. lire aussi Le film de Torino - Juventus Les Bianconeri peinent à montrer des progrès dans le jeu sous la direction d'Andrea Pirlo. L'entraîneur a tenté de modifier son équipe, laissant Rabiot sur le banc au départ au profil d'un duo Danilo - Bentancur devant la défense, lançant quatre joueurs offensifs dans le onze (Kulusevski, Chiesa, Ronaldo et Morata), mais les intentions n'ont pas suffi. Après les victoires de Naples et de l'Atalanta, un peu plus tôt dans l'après-midi, la Juventus n'avait pourtant pas le choix si elle voulait garder le rythme dans la course à la Ligue des champions. Mais elle a manqué de beaucoup de choses, encore, de justesse technique, de solidité défensive, et elle a encaissé deux buts qui ont forcément compliqué son affaire. Ronaldo évite le pire Le destin a d'abord semblé de son côté, quand l'arbitre ne siffla pas un penalty évident au Torino pour une faute de De Ligt sur Belotti (8e). Quelques minutes plus tard, Federico Chiesa, lancé, entrait dans la surface et plaçait le ballon entre les jambes de Sirigu : la Juve, déjà devant, semblait avoir fait le plus difficile (1-0, 13e). Mais elle ne sait plus vraiment gérer un résultat, cette saison, et le Torino allait vite revenir dans le match, puis au score, quand Sanabria reprenait de la tête un ballon mal repoussé par Szczesny (27e). lire aussi Le classement de Serie A Face à une Juve peu organisée, où le porteur du ballon semblait souvent ne pas savoir quoi en faire, le Torino prenait l'avantage juste après la pause : Kulusevski assurait mal une passe en retrait, qui devenait un service en or pour Sanabria (2-1, 46e). La Juve confisquait le ballon, mais peinait à se montrer vraiment dangereuse, et il fallut toute la hargne de l'inévitable Cristiano Ronaldo pour la sortir de l'impasse. Le Portugais marquait de la tête après un coup franc de Cuadrado repoussé, le but était refusé pour hors-jeu puis logiquement validé par le VAR, deux minutes plus tard (2-2, 81e). Deux parades décisives de Szczesny ont ensuite permis au champion en titre de sauver un point qui doit lui sembler un peu léger.