Foot - ITA - L'Inter Milan fait tomber Naples en Serie A

·2 min de lecture

Le Napoli a chuté pour la première fois de la saison en Championnat ce dimanche sur la pelouse de l'Inter Milan (2-3), lors du duel au sommet de la Serie A. Toutes les belles séries ont une fin. En s'inclinant pour la première fois de la saison en Championnat (2-3) contre l'Inter Milan à San Siro, ce dimanche, Naples a vu sa série de 21 matches sans défaite en Serie A s'achever. lire aussi Le film d'Inter Milan-Naples Dans le choc de cette 13e journée, la meilleure attaque du Championnat a pris le dessus sur la meilleure défense. Malgré l'efficacité napolitaine, qui a converti deux de ses trois tirs cadrés de la soirée, les Interistes, champions en titre, ont su imposer leur rythme et se montrer autoritaires, que ce soit dans le jeu, l'intensité, ou encore les duels.

Osimhen sort blessé Hakan Calhanoglu, le maître milanais des coups de pied arrêtés, a converti un penalty (1-1, 25e), après une main décollée de Kalidou Koulibaly dans la surface, avant de déposer la balle au premier poteau sur la tête d'Ivan Perisic (2-1, 44e) sur corner. Lautaro Martinez (3-1, 61e), d'un modèle de contre-attaque emmené par Joaquin Correa, a ensuite creusé l'écart, avant que Dries Mertens (3-2, 78e) ne sème le doute en fin de match. lire aussi La Fiorentina inflige la première défaite de la saison à l'AC Milan Plus tôt, Piotr Zielinski avait ouvert le score pour Naples (0-1, 17e) d'un extérieur du pied droit à l'entrée de la surface, atterrissant dans la lucarne de Samir Handanovic. Plus aucune équipe n'est invaincue en Championnat cette saison, après les défaites de Naples (1-3, à l'Inter Milan) et de l'AC Milan (3-4, à la Fiorentina) ce week-end. Dépassé, Naples aurait cependant pu revenir dans les ultimes instants de la rencontre, avec notamment huit minutes irrespirables de temps additionnel, qui ont dû paraître très longues pour les Milanais. Handanovic a été décisif en sortant une parade exceptionnelle sur sa ligne pour sortir une tête de Mario Rui (90e+1). Mertens a aussi eu la balle de l'égalisation au bout du pied (90e+7), mais sa reprise de volée s'est envolée dans les travées du stade Giuseppe Meazza. Le Napoli, qui a également perdu son buteur Victor Osimhen, sorti (53e) après un coup à la tête reçu sur un duel avec Milan Skriniar, rate l'occasion de prendre seul la place de leader au classement, après la défaite de l'AC Milan à la Fiorentina (3-4), samedi. À l'inverse, l'Inter Milan revient dans la course au titre, à quatre petits points du duo de tête. lire aussi Le classement de Série A

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles