Foot - ITA - L'AC Milan arrache le nul contre la Sampdoria

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Longtemps mené par la Sampdoria, l'AC Milan a égalisé dans les dernières minutes de la rencontre samedi (1-1). Le duel de vétérans entre Zlatan Ibrahimovic (39 ans) et Fabio Quagliarella (38 ans) a tourné à l'avantage de l'attaquant de la Sampdoria. Auteur de l'ouverture du score contre l'AC Milan (1-1), l'ancien international italien peut remercier Theo Hernandez, auteur d'une erreur grossière. Pensant jouer sur sa droite vers Kessié, le latéral français a pris son coéquipier à contre-pied et a donné le ballon à Quagliarella. Seul aux 25 mètres, il a lobé Donnarumma (57e). Ibrahimovic lui s'est surtout signalé pour ses gestes d'agacement et ses hors-jeu. lire aussi Le film du match Cette ouverture du score n'avait rien d'illogique. Les joueurs de Claudio Ranieri s'étaient procuré les occasions les plus dangereuses en première période, mais ils sont tombés sur un gardien en feu, auteur de plusieurs parades (5e, 22e, 24e). Le match a basculé à l'heure de jeu. Adrien Silva s'est pris un deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion. Le Portugais était en retard sur Castillejo. Hauge, une entrée dynamisante Les Milanais sont alors partis à l'abordage de la défense de la Sampdoria et l'entrée de Jens Hauge (74e) a dynamisé l'ensemble. Le Norvégien a servi idéalement Rebic, dont la frappe a été repoussée sur sa ligne par Colley. Hauge a égalisé en fin de match (87e) sur une passe de Kessié. Une action initiée par Hernandez, qui s'est rattrapé de sa bévue. Le Milan aurait même pu l'emporter : Kessié a trouvé le poteau sur un tir dans le temps additionnel (90e+3). Ce résultat ne fait pas les affaires de Milanais. Ils ont cinq points de retard sur l'Inter, qui pourrait encore accentuer son avance en cas de bon résultat à Bologne ce soir (20h45). Certainement un tournant pour le titre. lire aussi Le classement de la Serie A