Foot - ITA - Pour la montée de Venise en Serie A, « la fête était directement sur l'eau »

·1 min de lecture

Le gardien de but Niki Mäenpää raconte les célébrations impressionnantes à Venise après la montée en Serie A Alors que Venise ne sait pas encore dans quel stade il jouera en Serie A la saison prochaine - l'enceinte Pier-Luigi-Penzo, située à l'extrême est de l'île, dispose de 7 300 places, au lieu des 16 000 nécessaires dans l'élite et il faudra soit une dérogation soit une délocalisation le temps de se mettre aux normes -, Niki Mäenpää, son gardien finlandais, est revenu sur les jours qui ont suivi le périple en barrages contre le Chievo Vérone (3-2), Lecce (1-0, 1-1) puis Cittadella (1-0, 1-1), en fin de semaine dernière. L'ancien gardien de Lens (2003-2006), aujourd'hui âgé de 36 ans, a vécu un petit conte de fées. Arrivé en février pour un contrat de quelques mois dans la peau du numéro 2, il a pris la place dans le but et participé à la montée de Venise, seulement 5e de saison régulière. Il y eut quelques frayeurs, comme quand Lecce a manqué un penalty à dix minutes de la fin, en demi-finales retour, ou lorsque Venise a eu un expulsé, en finale retour, avant d'égaliser dans le temps additionnel par son seul joueur originaire de la lagune, Riccardo Bocalon. Pour aller au stade, pas de route Mais les célébrations n'en ont été que plus belles, à en croire le gardien, joint au téléphone. « On était tous super contents, Anthony notamment (Taugourdeau, le Français, qui n'avait connu jusque-là que les divisions inférieures en Italie), raconte Mäenpää. Le club attendait ce moment depuis 19 ans. Il n'y a pas eu de fêtes dans les rues mais directement sur l'eau ! Il y avait des bateaux partout autour de nous sur les canaux, des fans qui chantaient, buvaient, dansaient, d'autres sur les ponts, c'était comme une immense fête, une expérience incroyable et vraiment cool. » En fin de contrat, Mäenpää est en discussions pour prolonger l'aventure avec Venise, d'autant qu'il apprécie grandement la ville : « On habite et on s'entraîne sur la terre ferme. Seul le stade est situé dans la lagune, à 10 minutes environ. Il n'y a pas de route, on peut y aller en bateau uniquement, on y va en bateau privé ou avec un water-taxi. Sinon il faut marcher 4 ou 5 kilomètres. Venise est un lieu unique et c'était très appréciable de pouvoir déambuler dans les rues étroites de la ville, sans bruit, pendant la crise sanitaire. Mais il y a deux-trois semaines, les bateaux de touristes ont commencé à revenir... »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles