Foot - ITA - Naples-Inter, Atalanta-Juventus... Dimanche décisif dans la course à l'Europe en Serie A

L'Equipe.fr
·5 min de lecture

La course aux places qualificatives européennes fait rage en Serie A. Ce dimanche, les confrontations de haut de tableau entre l'Inter et Naples et l'Atalanta et la Juventus devraient lancer le sprint final.

Si les clubs italiens peinent à briller sur la scène européenne et que l'AS Rome en est le dernier représentant en Ligue Europa, la course pour accéder à l'Europe est passionnante en Serie A. L'Inter Milan (1e), l'AC Milan (2e), la Juventus (3e), l'Atalanta (4e), Naples (5e) et la Lazio Rome (6e) avancent tous à un rythme impressionnant : les six clubs ont engrangé plus de deux points par match sur les cinq dernières rencontres.

lire aussi
Le classement de Serie A

L'Inter Milan s'est détaché en tête du classement avec 74 points (11 d'avance sur l'AC Milan). Mais seulement 4 points séparent le deuxième du cinquième. La Lazio Rome compte, elle, 4 points de retard sur Naples mais avec un match en plus à jouer. Ils sont donc cinq à se battre pour les trois places restantes en Ligue des champions et ce dimanche pourrait être décisif dans ce sprint final : l'Atalanta accueille la Juventus et Naples défie l'Inter Milan. L'AC Milan, la Lazio et même l'AS Rome, qui reste à l'affût, tenteront d'en profiter.

Naples (5e) - Inter Milan (1e) : dernier obstacle pour l'Inter ?
L'Inter Milan semble très bien parti pour aller chercher le titre de champion cette saison. Un mauvais résultat face à Naples ne remettrait pas vraiment en cause la position des hommes d'Antonio Conte, mais une victoire les rapprocherait du titre. Avec au moins onze points d'avance à sept journées de la fin et un calendrier très abordable avant les trois dernières journées, l'Inter aurait alors l'occasion d'aller s'assurer du titre avant la réception de l'AS Rome et le déplacement à la Juventus lors des 36e et 37e journées.

Une équipe profitera de ce match si elle s'impose de son côté face au Genoa : l'AC Milan. Soit pour entretenir l'espoir d'un titre en cas de faux pas de l'Inter, soit pour creuser le trou avec la cinquième place en cas de défaite napolitaine.

Atalanta (4e) - Juventus (3e) : la Juventus peut-elle rater la prochaine Ligue des champions ?
Grâce à deux succès la semaine passée face à Naples (2-1) et face au Genoa (3-1), la Juventus a récupéré la troisième place au classement mais l'avance n'est pas grande sur les poursuivants : un point sur l'Atalanta et trois sur Naples. S'ils perdent à Bergame, les Turinois se retrouveront quatrièmes, sous la menace de Naples et de la Lazio.

Une défaite les mettrait dans une situation d'autant plus inconfortable que le calendrier de la Vieille Dame n'est pas le plus simple pour finir. Elle devra notamment affronter l'AC Milan et l'Inter Milan, les deux premiers du championnat. Alors, si la Juve a encore bien son destin en main à huit journées de la fin, une défaite face à l'Atalanta pourrait mettre la pression sur les hommes d'Andrea Pirlo.

lire aussi
Le calendrier de la 31e journée

À noter que lors de leurs deux derniers affrontements, l'Atalanta et la Juventus se sont quittées sur des matches nuls (2-2). Les deux équipes se retrouveront également le 19 mai pour la finale de la Coupe d'Italie.

Lazio Rome (6e) et l'AS Rome (7e) : un dimanche pour recoller ?
Avec les confrontations directes en haut de classement, certaines équipes du top 5 vont perdre des points ce dimanche. Les équipes romaines pourraient en profiter pour se mêler à la lutte pour la Ligue des champions. C'est surtout vrai pour la Lazio. Actuellement à quatre points de Naples et six de l'Atalanta, la Lazio possède un match de retard. En gagnant ce week-end face à Benevento, les Biancocelesti pourraient profiter de potentiels faux pas de Naples et du perdant d'Atalanta - Juventus pour se rapprocher de leurs adversaires. Ils pourraient alors ensuite profiter de leur match en retard face au Torino pour jouer les trouble-fêtes dans la course à la C1.

Les hommes de Simone Inzaghi devront tout de même négocier un calendrier compliqué avec notamment des rencontres contre Naples, l'AC Milan et le voisin romain. Des confrontations directes qui pourraient aussi leur permettre, en cas de résultat favorable, de revenir sur les équipes devant elle, en particulier à Naples.

Pour l'AS Rome, les choses paraissent plus compliquées. La Louve se situe actuellement à sept points de la quatrième place et devra compter sur des faux pas de trois équipes pour espérer accrocher la qualification en C1.

Mais, au-delà de la C1, c'est surtout la qualification pour la Ligue Europa qui se joue en partie ce week-end pour la Roma. En effet, la cinquième place et, sans doute, la sixième place seront qualificatives pour l'Europa League (si le vainqueur de la finale de Coupe entre l'Atalanta et la Juventus demeure dans les cinq premiers). Une victoire face au Torino ce dimanche combinée à un mauvais résultat de Naples ou de la Lazio relancerait donc la Louve dans cette course à la C3. Pour la qualification en Ligue des champions, il lui reste cependant une dernière carte : espérer remporter la Ligue Europa.