Foot - ITA - Racisme - Chiellini (Juventus) a eu « honte » après les insultes racistes subies par Koulibaly (Naples)

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En conférence de presse, Giorgio Chiellini est revenu sur les insultes racistes dont a été victime Kalidou Koulibaly lors de Fiorentina-Naples. Le défenseur italien de la Juventus assure qu'il a eu honte. Lors de la rencontre entre la Fiorentina et Naples, dimanche (1-2), le défenseur Kalidou Koulibaly a une nouvelle fois été victime d'insultes racistes et de cris de singe, tout comme ses coéquipiers Victor Osimhen et Franck Zambo Anguissa. En conférence de presse, le capitaine de l'Italie et de la Juventus Giorgio Chiellini est revenu sur cette affaire. « J'ai eu honte, en tant qu'Italien et en tant que Toscan », a-t-il déclaré. Le défenseur italien, qui s'apprête à affronter l'Espagne en demi-finale de la Ligue des nations, attend plus de la part de sa Fédération sur ce genre de cas. « C'est inacceptable [...]. En Europe, beaucoup parlent de l'Italie comme d'un pays raciste, je pense que ce n'est pas le cas. Mais il faut faire plus, pour ne pas donner une mauvaise image de nous. Il faut que les lois soient appliquées. » Le parquet de la Fédération italienne de football (FIGC) a d'ailleurs annoncé l'ouverture d'une enquête. lire aussi Le défenseur de Naples Kalidou Koulibaly ne supporte plus les insultes racistes dans les stades en Italie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles