Foot - ITA - Racisme - L'AC Milan saisit la Fédération italienne après les cris racistes visant Tiémoué Bakayoko

·1 min de lecture

L'AC Milan a annoncé ce lundi avoir saisi la Fédération italienne (FIGC) à la suite des chants à caractère raciste dont a été victime Tiémoué Bakayoko, dimanche, de la part des supporters de la Lazio. L'AC Milan n'a pas tardé à réagir. Au lendemain des incidents survenus lors du match remporté contre la Lazio (2-O), dimanche à San Siro, le club lombard a annoncé avoir saisi la Fédération italienne (FIGC) « afin que la lumière soit faite sur les cris provenant du secteur des supporters visiteurs ». Des chants à caractère raciste entonnés par les fans laziale ont été entendus durant la rencontre. Ils semblaient viser notamment Tiémoué Bakayoko. Plus tôt dans la journée, le milieu de terrain français (27 ans, 1 sélection) avait accusé, dans un message sur Instagram, « certains supporters de la Lazio » d'être à l'origine de « cris racistes envers (lui) et Franck Kessié ». « Nous sommes forts et fiers de notre couleur de peau. J'ai pleine confiance dans notre club pour les identifier », avait ajouté le joueur prêté par Chelsea, sorti sur blessure peu après son entrée en jeu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles